La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Pour une diplomatie respectueuse

Pour une diplomatie respectueuse

date de redaction lundi 19 février 2007


A l’issue du sommet France-Afrique de Cannes, l’Inter-LGBT appelle les candidats à promouvoir une diplomatie française respectueuse des personnes LGBT.


communiqué Inter-LGBT - 16/2/2007

L’Inter-LGBT envoie ce jour une lettre aux candidat-e-s à l’élection présidentielle, pour les appeler à s’engager en faveur d’une diplomatie engagée en faveur des droits humains, et notamment ceux des personnes LGBT, au moment où se clôt le 24e Sommet Afrique-France à Cannes.

Les liens historiques entre la France et de nombreux pays africains imposent en effet à la diplomatie française une responsabilité sur le continent, notamment en matière de défense des droits humains et de lutte contre les discriminations.

De ce point de vue, la situation des personnes considérées comme homosexuelles en Afrique, situation de mieux en mieux connue, est particulièrement préoccupante. Récente flambée d’homophobie dans la presse camerounaise, harcèlement des associations au Zimbabwe, projet de loi répressif au Nigeria, risque de peine de mort dans de nombreux pays : les sujets d’inquiétude sont multiples.

Pour l’Inter-LGBT, la diplomatie française se doit de défendre les personnes menacées du fait de leur homosexualité réelle ou supposée. La France doit garantir un meilleur accueil aux demandes de visa des militant-e-s associatifs, qui doivent pouvoir librement témoigner des actions qu’ils entreprennent et des répressions dont ils sont parfois victimes. Le soutien à la lutte contre le VIH doit être renforcée, et la prévention doit concerner toutes les sexualités. Au-delà des principes généraux de respect des droits humains, la France doit enfin porter un message plus spécifique sur les discriminations liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre.

L’action internationale est le premier domaine d’intervention du/ de la président-e de la République. L’Inter-LGBT entend bien en faire une priorité de la prochaine mandature, dès mai 2007.

—  Alain Piriou, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur