La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Eclairons le dialogue inter-religieux

Eclairons le dialogue inter-religieux

date de redaction mardi 13 février 2007


Les associations lesbiennes, gaies, bi et trans de Rhône-Alpes dénoncent les positions obscurantistes sur le mariage et l’homoparentalité exprimées par les responsables religieux de leur région.


communiqué de presse inter-associatif - Lyon, 12 février 2007

Les associations Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans de Rhône-Alpes sont consternées par la virulence des propos tenus par les responsables religieux du Rhône dans leur communiqué du 6 février contre l’ouverture du mariage civil et de l’adoption aux couples de même sexe. Les arguments avancés, dogmatiques et non étayés, permettent à ces religieux de cautionner les discriminations faites à l’encontre des personnes homosexuelles et transsexuelles. Ces positions sont stigmatisantes, choquantes et obscurantistes. La raison doit les dénoncer avec force.

Selon eux, l’ouverture du mariage aux couples de même sexe reviendrait à relativiser le mariage, si ce n’est à détruire la nature, et rendrait plus difficile pour les jeunes « d’acquérir une formation solide, d’honorer les obligations d’une profession et de construire dans l’équilibre leur propre famille ». Dans quelle mesure l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe aurait-elle cette influence ? Personne ne le sait, et la raison pousse à en douter. Mais il est certain que ces positions discriminatoires font des homosexuel-le-s des citoyen-ne-s de seconde zone. Elles contribuent au mal-être et à la fragilisation des jeunes homosexuel-le-s notamment. Lutter contre ces discriminations légales, c’est donner à tous ces jeunes gays et lesbiennes le sentiment d’être aussi respectables que les autres. C’est favoriser leur santé, leur parcours professionnel, soit exactement le contraire des propos de ces responsables religieux.

Ils affirment qu’« une institution aussi essentielle ne peut pas être soumise aux fluctuations des courants de pensée. Elle se situe bien au delà des différences religieuses ou des clivages idéologiques ». Faut-il leur rappeler que le mariage n’est pas une institution naturelle mais une construction sociale ? Ainsi, la République Française l’a transformé en acte civil le 20 septembre 1792. Le mariage s’est ensuite adapté aux sociétés qu’il a traversées : c’était, sous l’ancien régime, un père qui donnait sa fille à son futur époux, et jusqu’au milieu du XXe siècle, il permettait de garantir aux hommes l’obéissance de leurs femmes. C’est aujourd’hui l’acte civil qui enregistre un projet de vie commune entre deux personnes qui s’aiment.

Nos dignitaires religieux affirment qu’« il y a mensonge à prétendre qu’il est indifférent pour un enfant de grandir ou non avec un père et une mère », mais n’apportent aucun élément concret pour le prouver. C’est une position dogmatique que plus d’un millier d’études universitaires, scientifiques et raisonnées, viennent contredire. Ces études montrent que la famille homoparentale est un cadre de développement de l’enfant comparable à toutes les autres. Elles confirment également que l’intérêt des enfants de parents homosexuel-le-s est menacé par l’homophobie. Homophobie que cautionnent ces responsables religieux qui accusent les personnes homosexuelles et transsexuelles de tous les maux de notre planète.

La Lesbian and Gay Pride de Lyon et les associations homosexuelles et transsexuelles de Rhône-Alpes rappellent que le mariage civil, l’adoption et la procréation médicalement assistée doivent reposer sur la volonté des adultes et sur leur capacité à prendre la responsabilité d’un enfant, et non sur leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

L’Egalité des Droits est avant tout un choix politique : les associations LGBT de Rhône-Alpes appellent donc à mettre fin à cet obscurantisme religieux en votant pour un quinquennat qui fasse avancer nos droits et l’Egalité.

Les associations signataires :

Soutenues par : Etudiants Contre le Sida, LMDE, Mouvement des Jeunes Communistes 69, Mouvement des Jeunes Socialistes Fédération du Rhône, UNEF Lyon


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur