La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Sarkozy : non au mariage et à l’adoption

Sarkozy : non au mariage et à l’adoption

date de redaction mardi 6 février 2007     auteur Jean-Benoît RICHARD


Sur TF1, le candidat UMP à l’élection présidentielle a expliqué pourquoi qu’il est opposé à l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe.


Invité de la nouvelle émission politique de TF1 le 5 février, Nicolas Sarkozy a répondu aux questions de cent personnes sélectionnées par l’institut de sondage TNS Sofres comme représentatives de la population française.

Interrogé par un couple gay, le candidat de l’UMP à l’élection présidentielle a indiqué qu’il était opposé à l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe.

Monsieur Sarkozy a expliqué qu’il considérait que « le mariage c’est l’institution familiale qui permet d’avoir des enfants ». Aux couples de même sexe, il propose « un contrat d’union civile avec une cérémonie en mairie, ce qui est quand même autre chose que le PACS, qui est un papier que l’on signe dans un greffe sinistre du Tribunal d’instance » et qui permettra aux couples homosexuels de bénéficier des « mêmes droits fiscaux, sociaux et patrimoniaux » que les couples hétérosexuels mariés.

Concernant le droit à l’adoption, le refus du candidat de l’UMP est motivé par la crainte de donner à la société « une image de la famille que je ne souhaite par que l’on donne ».

Pour autant, Nicolas Sarkozy refuse d’être taxé d’homophobe. « Je veux défendre les minorités parce qu’elles ont des droits, mais je ne veux pas à ce que cela conduise à accabler la majorité de s’excuser à ne pas être elle-même la minorité », s’est-il justifié.

Plus d'informations :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur