La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le visage homophobe de la France que propose Nicolas Sarkozy

Le visage homophobe de la France que propose Nicolas Sarkozy

date de redaction mardi 16 janvier 2007


Homosexualités et Socialisme réagit aux propos de Jean-Marc Nesmes, qui proclame que le combat pour l’égalité des droits est contraire aux valeurs de la République.


communiqué H&S - 16/1/2007

Homosexualités Et Socialisme (HES) constate que Nicolas SARKOZY qui ose prétendre être « un homme qui change » est en fait le candidat d’une Droite qui n’a pas changé. Après les propos homophobes réitérés récemment par Christian VANNESTE, c’est au tour du député UMP Jean-Marc NESME de proclamer que le combat pour l’égalité des droits est contraire « aux valeurs de la République ».

En déclarant que « le respect de la liberté des adultes, notamment à travers leur choix de vie, se nourrit du respect intégral du droit des enfants d’avoir un père et une mère », Jean-Marc NESME ignore, écarte et rejette toutes les familles - monoparentales, recomposées et homoparentales - au sein desquelles vivent les enfants d’aujourd’hui.

Ce député avait déjà, dans le rapport de la mission d’information parlementaire sur la famille et les droits de l’enfant - que les députés socialistes et communistes avaient contesté, « exprimé sa satisfaction quant à l’exclusion du mariage et de l’adoption par des partenaires de même sexe ». Il persiste aujourd’hui, aux côtés de Nicolas SARKOZY, dans un combat d’un autre âge.

Pour les personnes LGBT, la France que propose Nicolas SARKOZY a le visage de Jean-Marc NESME, Christian VANNESTE et Christine BOUTIN.

Alexandre CARELLE, président d’HES


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur