La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Action contre les jouets sexistes

Action contre les jouets sexistes

date de redaction lundi 18 décembre 2006


Plusieurs dizaines de militants ont envahi les rayons d’une grande surface spécialisée.


communiqué du Collectif Contre le Publisexisme, de Mix-Cité, des Panthères roses et des Alternatifs - 17/12/2006

Ce samedi 16 décembre vers 13h30, une trentaine de militant-e-s féministes, ont investi le magasin Toys R Us de la Défense. Elles et ils ont échangé de place les jouets stéréotypés du rayon fille avec ceux du rayon garçon scandant des slogans « Ni rose ni bleu, les jouets n’ont pas de sexe » ou « Faites de votre fille une boniche, offrez-lui un mini aspirateur ».

Elles et ils entendent ainsi dénoncer le sexisme du magasin et de son catalogue qui catégorise les jouets afin d’assigner aux enfants des rôles sociaux en fonction de leur sexe, rôle de domination pour les garçons, rôle de soumission pour les filles. Les mini planches à repasser, chariots de ménage et autres caisses de supermarché miniaturisées, le maquillage, les déguisements de princesse d’un côté. Les mini lance-roquettes, les outils de bricolage, les jeux vidéo et ls panoplies de super-héros de l’autre.

Les militant-e-s ont également pointé le racisme de ce catalogue de jouets qui présente, par rapport au nombre d’enfants blancs, un nombre infime d’enfants noirs et uniquement dans des postures stéréotypées (déguisements, chariot de ménage imitant les chariots professionnels...), tandis que dans les pages "sciences", "jeux éducatifs", "activités artistiques", "musique", "jeux vidéo", "jeux de société" il n’y a pas un seul enfant noir représenté.

Les militant-e-s ont regroupé tous les jouets violents (armes, panoplies de combats, chars...) dans un caddie sur lequel on pouvait lire « attention, jouets toxiques » et « Jouer à la guerre ? La guerre tue ».

Les militant-e-s ont exigé de la direction du magasin qu’elle s’engage à ne plus promouvoir le sexisme dans ses catalogues ainsi que dans les rayons de son magasin et, continueront de combattre le formatage permanent des enfants mais aussi des adultes. La direction du magasin a promis de relayer au siège national de Toys R Us ces demandes et d’accorder un rendez-vous ultérieur aux militant-e-s.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur