La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le conseil de Paris contre un chanteur homophobe

Le conseil de Paris contre un chanteur homophobe

date de redaction jeudi 7 décembre 2006     auteur Jean-Benoît RICHARD


Le Césaire de la musique attribué à un chanteur aux chansons homophobes continue à faire des vagues. Les Verts demandent à la mairie de Paris, partenaire de l’événement, d’exprimer sa désapprobation.


La récompense attribuée à un chanteur aux chansons homophobes continue à faire des vagues.

Le 23 octobre dernier, le jury des Césaires de la Musique, soutenus par la ville de Paris, avait attribué un prix au jeune chanteur Admiral T connu pour ses propos homophobes d’une rare violence, incitant à la haine et au meurtre.

Lors de la prochaine session du Conseil Municipal de Paris, les 11, 12 et 13 décembre, Véronique Dubarry défendra au nom des élus Verts une motion demandant au maire « de signifier sa totale désapprobation quant au choix de ce lauréat en demandant notamment que le prix aimé Césaire attribué à Admiral T dans la catégorie révélation lui soit retiré en raison de ses propos homophobes et d’incitation au meurtre ».

Vœu de Véronique Dubarry et des éluEs du groupe Les Verts

Relatif à l’attribution d’un prix "Césaire de la musique" au chanteur Admiral T

Le 23 octobre dernier a eu lieu au Casino de Paris la première édition des "Césaires de la Musique". Cette cérémonie a pour objectif de promouvoir les artistes, musiques et personnalités de la "diaspora noire francophone" afin "d’être des exemples de réussites pour nos jeunes à l’image du poète et homme d’état Martiniquais Aimé Césaire". Cette manifestation a reçu le soutien de la Ville de Paris citée comme un des principaux partenaires.

Dans la catégorie "révélations", le lauréat est le jeune chanteur Admiral T pourtant connu pour ses propos homophobes, d’une rare violence, incitant à la haine et au meurtre. Dans l’un de ses titres (Makomé - 2003) il annonce clairement sa haine à l’encontre des homosexuels, invitant ses auditeurs à « les brûler comme des mégots », pour ne citer que quelques paroles :

« On est venu pour brûler les pédés qui restent près de l’hôtel de ville...
« Ils vont souffrir, souffrir, ils vont prendre du gaz, du gaz...
« Au lieu de tirer au fusil sur ton frère, tire sur eux...
« Ils vont cuire comme de l’eau dans un chauffe-eau...
« Les pédés, c’est des cigarettes, brûlez-les comme des mégots... »

Si le principe des Césaire de la Musique, promouvoir la musique noire francophone, paraît tout à fait louable, nous déplorons qu’un prix ait été décerné à un chanteur comme Admiral T. Soit le jury a omis de se renseigner sur cette fameuse "révélation", soit il a jugé que ses paroles d’appel au meurtre étaient sans gravité, soit il s’est contenté d’un communiqué de circonstance du chanteur publié à deux semaines de la cérémonie prônant la paix et la tolérance...

Rappelons tout de même que la loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004 punit d’un an de prison ou de 45.000 euros d’amende les auteurs de provocation à la haine, à la violence ou à la discrimination à raison de l’orientation sexuelle.

Si les chanteurs homophobes peuvent être récompensés de la sorte quel message véhiculons-nous ? Est-ce là un « exemple de réussite pour nos jeunes » ? Cette récompense va donc à l’encontre de la politique mise en place par notre collectivité de lutte contre l’homophobie et risque ainsi de pénaliser tout le travail entrepris.

C’est pourquoi, afin de marquer notre totale désapprobation quant au choix de ce lauréat, le Conseil de Paris, sur proposition de Véronique Dubarry pour le groupe des éluEs Les VertEs demande :

- Au Maire de Paris de signifier sa totale désapprobation quant au choix de ce lauréat en demandant notamment que le prix aimé Césaire attribué à Admiral T dans la catégorie révélation lui soit retiré en raison de ses propos homophobes et d’incitation au meurtre.

Plus d'informations :

La réaction d’An Nou Allé, l’association des homosexuels des DOM-TOM : La murder music récompensée par un Césaire !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur