La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Les Verts n’iront pas sur Pink TV

Les Verts n’iront pas sur Pink TV

date de redaction jeudi 16 novembre 2006


Les Verts refusent refusent de participer à l’émission « Elevons le débat ! » de Pink TV en raison de la présence de représentants du Front National.


Communiqué de Martine Billard et des Verts, le 15 novembre 2006

Les Verts refusent refusent de participer à l’émission « Elevons le débat ! » de Pink TV, car ils refusent la banalisation actuelle des idées du Front National

Compte-tenu des conditions dans lequel le débat a été organisé, ni Martine Billard, députée de Paris, ni aucun autre membre des Verts n’a souhaité participer au plateau de l’émission télévisée « Elevons le débat ! » de la chaîne câblée Pink TV, qui sera diffusée le 11 décembre prochain. En effet, l’émission comptait, pour une durée d’une heure, une dizaine d’intervenants, parmi lesquels des représentants du Front National. Cela revenait à juxtaposer les interventions des forces politiques, en banalisant le FN et sans pouvoir démasquer son homophobie.

Les positions des Verts sur les questions LGBT sont publiques et connues : elles se sont exprimées tant dans le mariage célébré à Bègles par Noël Mamère en 2006 que dans les décisions votées par le Conseil national inter-régional du parti (le CNIR), le programme du parti pour les élections nationales de 2007 et dans les amendements et les propositions de loi déposées au Parlement : ouverture du mariage homo, homoparentalité (régime de l’adoption, droits du « deuxième parent », PMA... ), égalité des droits entre mariéEs et pacséEs pour les conjointEs (droit de séjour, visa, nationalité, fiscalité, succession, pension de réversion), fin des discriminations contre les transgenres, véritables programmes d’actions de prévention de l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie en milieu scolaire et en milieu professionnel.

Les Verts ne refusent pas de porter leurs positions dans des débats contradictoires, face à d’autres formations politiques qui ne partagent pas leurs positions. En l’occurrence, tous les parlementaires Verts, actuels et précédents, ne ménagent pas leurs efforts pour porter leurs positions et celles du mouvement LGBT dans l’hémicycle, face à celles, souvent opposées, de la majorité UMP (70% des sièges) de l’assemblée nationale depuis 2002, qu’il s’agisse du mariage homo ou de l’homoparentalité. Les Verts considèrent simplement qu’il n’y a pas à débattre avec les représentants du FN, mais qu’il faut les combattre, ce que le format de l’émission ne permettait pas.

Martine Billard, députée de Paris, Sergio Coronado, porte-parole des Verts, Marie-Paul Lolo et Pierre Serne, responsables de la commission LGBT des Verts

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur