La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Act Up-Paris représentera les associations au conseil d’administration (...)

Act Up-Paris représentera les associations au conseil d’administration d’UNITAID

date de redaction vendredi 29 septembre 2006


Khalil Elouardighi, responsable des questions internationales à Act Up-Paris, vient d’être désigné par la Coalition Internationale des Associations de Lutte contre le Sida pour représenter les associations au sein du conseil d’administration d’UNITAID.


Act Up - 28 septembre 2006

Khalil Elouardighi, responsable des questions internationales à Act Up-Paris, vient d’être désigné par la Coalition Internationale des Associations de Lutte contre le Sida (ICASO) pour représenter les associations au sein du conseil d’administration d’UNITAID. Sa désignation, actée par les membres gouvernementaux d’UNITAID, consacre l’expertise et le plaidoyer d’Act Up-Paris en matière d’accès aux traitements dans les pays du Sud.

UNITAID est une initiative internationale, lancée par la France, le Brésil, la Grande-Bretagne, la Norvège et le Chili, qui vise à faire baisser les prix des médicaments contre le sida, la tuberculose et le paludisme afin des les rendre abordables pour les malades des pays pauvres. UNITAID est principalement financé par la nouvelle taxe sur les billets d’avion. Le conseil d’administration d’UNITAID est constitué de 9 membres votants :

  • 5 représentants des gouvernements contributeurs,
  • 2 représentants des gouvernements bénéficiaires,
  • 1 représentant des malades,
  • 1 représentant des associations.

C’est Carol Nawina de la Treatment Advocacy and Literacy Campaign en Zambie qui a été choisie pour le poste de représentante des malades. Dans un communiqué publié le 19 septembre, Act Up-Paris a appelé la France et les autres pays à l’origine d’UNITAID à mettre en place d’urgence les différents garde-fous demandés par les associations pour prévenir d’éventuels détournements d’argent, et conserver la précieuse prévisibilité financière que la taxe sur les billets d’avion offre à UNITAID.

L’association a aussi rappelé que, même en comptant UNITAID, la France ne paye toujours pas sa part du financement de la lutte mondiale contre le sida. Elle a également appelé l’UMP et le Parti Socialiste à se prononcer dès à présent en faveur d’une contribution 2007 qui soit proportionnelle à la richesse nationale et, au minimum, égale à celle d’un pays équivalent comme la Grande-Bretagne.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur