La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > De la visibilité des homosexuel-le-s dans leur vie professionnelle

De la visibilité des homosexuel-le-s dans leur vie professionnelle

date de redaction mardi 19 septembre 2006


L’Autre Cercle lance un sondage national auprès de tous les salariés des secteurs privé et public afin d’établir une cartographie de l’existence ou non de bonnes pratiques vis-à-vis des homosexuels.


communiqué L’Autre Cercle - 18 septembre 2006

A l’heure où l’on parle de minorités visibles et où l’on sur-médiatise la diversité, L’Autre Cercle en souligne les limites et les dangers en constatant que le monde du travail occulte l’orientation sexuelle dans ses discours et dans ses actes.

L’Autre Cercle lance un nouveau sondage national auprès de tou-te-s les salarié-e-s des secteurs privé et public afin d’établir une nouvelle cartographie de l’existence ou non de bonnes pratiques vis-à-vis des homosexuel-le-s.

L’Autre Cercle souhaite « faire appel à la Responsabilité Sociale des dirigeants du public et du privé », pas dans un esprit communautariste mais par respect des lois votées par le Parlement et des règles de bonne gouvernance issues de l’Union Européenne. Car la réalité sur le terrain en démontre la nécessité.

Début 2006, l’Autre Cercle publiait les résultats d’un premier sondage auprès des salarié-e-s LGBTH [1]. Il ressortait que 54% des homosexuel-le—s n’étaient pas visibles et que 61% d’entre eux ne l’étaient pas par crainte de représailles. Parmi l’ensemble des répondant-e-s 20% seulement avaient été informé-e-s d’une politique de diversité en interne. Seules 9% de ces politiques incluaient l’orientation sexuelle.

En mai, un deuxième sondage réalisé auprès de DRH, en collaboration avec l’ANDCP [2], révélait que 80% des répondants confirmaient la difficulté d’assumer son orientation sexuelle en interne. 40% d’entre eux ne prenaient pas en compte l’accès à la mutuelle santé pour le conjoint et 45 % ne proposaient pas de jours de congé pour une signature de Pacs ou la maladie d’un conjoint pacsé.

L’Autre Cercle continue sa mission d’investigation sur les comportements au sein du monde du travail afin de les faire évoluer. L’acceptation de l’autre est le fondement d’une démocratie. Quand la représentation de cette démocratie décide d’accorder des droits et de sanctionner les comportements discriminatoires, il est alors aussi du devoir des employeurs de s’y conformer.

Les résultats du sondage donneront un nouvel éclairage sur la réalité de la prise en compte de l’orientation sexuelle dans les politiques de diversité au sein des secteurs public et privé.

Retrouvez le sondage sur www.autrecercle.org

Notes :

[1] Lesbienne-Gaie-Bi-Trans-Hétéro

[2] Association Nationale des Directeurs et Cadres de la fonction Personnel


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur