La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Conclusion dramatique pour une agression homophobe à Lyon

Conclusion dramatique pour une agression homophobe à Lyon

date de redaction jeudi 27 juillet 2006


Une victime gravement blessée, l’agresseur se suicide en prison.


communiqué Collectif contre l’homophobie - 26/7/2006

Dans la nuit du 28 au 29 juin 2006 vers 0h30, deux homosexuels ayant passé la soirée à Lyon, rentraient chez eux à vélo en direction de Villeurbanne.

Sur le chemin du retour, le couple s’est arrêté pour marquer une pause dans un jardin public du 6éme arrondissement de Lyon. Assis chacun sur un banc avec son vélo à proximité, les deux hommes ont été attaqués par un individu armé d’un couteau qui a proféré des injures et des menaces de mort à caractère homophobe.

Après avoir obtenu le portefeuille d’un des deux hommes, il lui asséné deux coups de couteau au ventre et à l’épaule.

L’agresseur a ensuite pris la fuite le couteau à la main, poursuivi par le deuxième homme (âgé de 23 ans) témoin de l’agression de son ami (âgé de 28 ans).

La victime blessée a heureusement eu la présence d’esprit et la force d’alerter téléphoniquement la police nationale dont l’intervention a permis de l’évacuer en urgence vers l’hôpital où il fut immédiatement opéré pour une hémorragie occasionnée par la section d’une artère abdominale.

L’intervention de la police nationale a également permis de retrouver et d’arrêter l’agresseur prés du jardin public ; âgé de 29 ans, il fut mis en examen et incarcéré. Ce dernier s’est hélas suicidé par pendaison dans sa cellule le 6 juillet 2006.

Hospitalisée pendant une semaine, la victime de cette agression est sortie avec une ITT (Incapacité Temporaire de Travail) de 30 jours qui vient d’être prorogée.

Elle est particulièrement affectée : en plus du dommage corporel (cicatrice de 22cm ...), elle souffre d’un grave traumatisme psychologique.

La mort de l’agresseur ayant automatiquement mis fin aux poursuites judiciaires, la perspective du procès et des explications (espérés par la victime), s’éloigne.

La victime principale de cette agression ayant récemment contacté le Collectif contre l’homophobie, nous sommes en contact régulier avec elle pour rompre l’isolement dans laquelle elle se trouve en cette période estivale.

Cet accompagnement s’ajoute au soutien psychologique apporté par un professionnel du SAMU ; par ailleurs nous allons assister cette victime dans les démarches administratives qu’elle accomplira auprès de la CIVI (Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions).

Nous en profitons pour rappeler que le Collectif contre l’homophobie, dont le siège social est à Montpellier, intervient sur tout le territoire national sur simple demande. Aussi nous lançons un appel aux professionnels du Droit et de la santé susceptibles de nous épauler dans cette mission.

Hussein Bourgi
Le Président


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur