La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Christian Vanneste poursuit ses insultes, l’UMP doit réagir

Christian Vanneste poursuit ses insultes, l’UMP doit réagir

date de redaction samedi 22 juillet 2006


Christian Vanneste vient de déposer une proposition de loi visant à dépénaliser les insultes homophobes


Un communiqué de l’Inter-Centres-LGBT du 21 juillet 2006

Christian Vanneste vient de déposer une proposition de loi visant à dépénaliser les insultes homophobes, pénalisées depuis la loi du 30 décembre 2004 portant création de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité. Le député de la dixième circonscription du Nord motive sa proposition par la nécessité "qu’un chrétien, un juif et un musulman puissent faire valoir l’infériorité morale des comportements homosexuels par rapport à ceux qui fondent le mariage entre un homme et une femme afin de créer une famille au sein de laquelle seront élevés des enfants". Il estime "légitime que ceux qui se réclament de la bible, puissent adhérer au principe énoncé dans le Lévitique : « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. »" Il souhaite que les "citoyens préoccupés par l’avenir de la Nation" puissent "préférer des comportements qui ne constituent pas une menace pour la survie de l’humanité ainsi que le notait Voltaire, dans son Dictionnaire philosophique".

La loi du 30 décembre 2004 pénalisait simultanément les propos sexistes, homophobes et handiphobes en complétant la loi du 29 juillet 1881 qui pénalisait déjà les propos racistes ou antisémites. En demandant la seule dépénalisation des propos homophobes, Christian Vanneste cherche à diviser les mouvements qui luttent contre le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie et la handiphobie comme il cherche à diviser la société française par sa promotion du "rôle positif" de la colonisation ou par ses attaques récurrentes contre les citoyenNEs lesbiennes, gais, bi & trans.

Nous dénonçons les manoeuvres de Christian Vanneste qui exacerbe comme à plaisir les tensions inhérentes à la société française. Nous dénonçons l’amalgame opéré par le député du Nord entre les valeurs religieuses et les valeurs de la République. Nous dénonçons son usage immodéré des plus mauvaises pages d’un Voltaire qui était aussi, s’il s’agit d’exhumer son côté obscur, actionnaire de compagnies esclavagistes. Tout indique que ce que Christian Vanneste n’admet pas, ce sont en fait les valeurs de la République à commencer par la laïcité, l’égalité et la fraternité.

L’Union pour un mouvement populaire ne peut plus tergiverser davantage. Elle doit clairement indiquer ses valeurs et se démarquer des positions d’un Christian Vanneste de plus en plus provocant et insultant pour les citoyenNEs lesbiennes, gais, bi & trans et pour touTEs les citoyenNEs attachéEs à la laïcité et à la neutralité de la République. L’UMP doit exclure Christian Vanneste de ses rangs.

- Fédération française des Centres LGBT
- An Nou Allé ! CGL Antilles & Guyane, Association des NoirEs LGBT en France
- CIGaLes
- Comité IDAHO
- Homonyme
- SOS homophobie

Pour la Fédération française des Centres LGBT,

Matthieu Chaimbault

membre de la Commission de coordination


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur