La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Les orientations du MDH pour 2006-2007

Les orientations du MDH pour 2006-2007

date de redaction mercredi 5 juillet 2006


Lors de sa dernière assemblée générale, le Mémorial de la Déportation Homosexuelle a renouvellé son équipe dirigeante et élaboré son programme d’actions pour l’année qui vient.


communiqué Mémorial de la Déportation Homosexuelle - 4/7/2006

L’Assemblée Générale du MDH a eu lieu le dimanche 24 juin 2006 à Paris, au lendemain de la Marche des Fiertés LGBT.

L’Assemblée Générale a tenu à rendre hommage à Pierre Seel, disparu le 25 novembre dernier ; son témoignage fut précieux et décisif ; il a permis de légitimer la demande de reconnaissance officielle de la déportation pour homosexualité depuis la France pendant la seconde Guerre Mondiale.

L’Assemblée Générale a tenu à remercier Jean Le Bitoux, président fondateur du MDH, pour son engagement personnel au sein du MDH et auprès de Pierre Seel, ainsi que pour son implication intellectuelle au service de cette cause.

L’Assemblée Générale a constaté avec satisfaction l’intégration de nombreuses associations LGBT lors des cérémonies de la Journée Nationale du Souvenir de la Déportation qui ont eu lieu cette année dans de nombreuses villes de France.

Dans les villes où persistent des blocages, il apparaît deux types de raisons :

  • Le conservatisme et la frilosité des services préfectoraux en place : ceux-ci reconduisent en l’état les cérémonies sans tenir compte du discours du Président de la République (reconnaissant officiellement la déportation pour homosexualité) ni des recommandations du Ministre délégué aux Anciens Combattants.
  • L’ostracisme et l’opposition résolue des représentants locaux de certains fédérations de déportés : ceux-ci, arguant de leur ancienneté, ont littéralement confisqué les cérémonies.

L’entretien obtenu cette année auprès du Cabinet du Ministre délégué des Anciens Combattants a permis de nouer des relations constructives et de résoudre les blocages qui persistaient dans certaines villes.

Le MDH est décidé à poursuivre ce dialogue afin d’aboutir à une uniformisation des traitements réservés aux associations LGBT et à une meilleure intégration de celles-ci lors des cérémonies marquant la Journée Nationale du Souvenir de la Déportation.

L’Assemblée Générale a relevé avec satisfaction qu’elle disposait désormais de relais dans une vingtaine de villes, ce qui confère à notre association une représentativité réellement nationale.

L’Assemblée Générale a acté le principe de développer des relations avec des personnes, des associations et des structures européennes et/ou internationales travaillant sur la déportation pour homosexualité pendant le seconde Guerre Mondiale. Il s’agit d’inscrire nos réflexions et nos démarches dans un cadre mondial, à l’image du drame que fut que la déportation.

L’Assemblée Générale a rappelé avec force que la transmission du devoir de mémoire et l’éducation populaire autour de la déportation homosexuelle ne devaient s’envisager que sur des bases républicaines et universalistes et dans le respect de tous les groupes et de toutes les victimes de la barbarie nazie.

Renouvellement des instances du MDH

Sont élus au Conseil d’Administration :

Hussein Bourgi (Montpellier), Matthieu Chaimbault (Paris), Stéphane Corbin (Montpellier), Alexandre Defosse (Nancy), Christian de Leusse (Marseille), Gérard Koskovich (San Francisco), Olivier Nostry (Reims), Vincent Péchenot (Nice), Julien Pellet (Bordeaux), Jean-Bernard Peyronel (Paris), Alain Selmersheim (Paris) et Jean Le Bitoux, membre de droit en qualité de président fondateur (Paris).

Sont élus au Bureau :

  • Hussein Bourgi : président
  • Matthieu Chaimbault et Alain Selmersheim : vice-présidents
  • Vincent Péchenot : trésorier
  • Julien Pellet : secrétaire

Pour le MDH,
Hussein Bourgi,
Le président


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur