La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le SIDA tue encore. Mobilisons-nous

Le SIDA tue encore. Mobilisons-nous

date de redaction samedi 30 novembre 2002


L’interassociative lesbienne gaie bi et trans appelle à manifester à l’occasion de la journée mondiale du sida.


Communique de l’Inter-LGBT - Vendredi 29 novembre

Aujourd’hui en France, le SIDA tue : 800 personnes en sont mortes en 2001. Ce n’est pas une maladie chronique.

Pourtant la pandémie a disparu de l’espace public, les malades sont invisibles, les associations de lutte contre le SIDA ne sont plus entendues. Les pouvoirs publics n’assurent toujours pas leurs missions alors qu’ils savent l’imminence d’une 2ème vague de contamination aussi importante que celle du début des années 90 !

Un nombre croissant de personnes séropositives ne découvrent leur sérologie qu’au moment de leur entrée dans la maladie, alors que 10 à 20% des homosexuels parisiens vivent avec le VIH (estimation d’un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit parisien).

De plus, une nouvelle souche du VIH, résistante aux traitements et se propageant plus rapidement par voie sexuelle, vient d’apparaître en Europe. Ce renversement épidémiologique est effrayant...

UNE REMOBILISATION GÉNÉRALE S’IMPOSE DANS LA COMMUNAUTÉ LESBIENNE, GAIE, BI ET TRANS

C’est pourquoi l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans appelle à participer à la manifestation du dimanche 1er décembre à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA pour réaffirmer l’urgence d’un investissement associatif collectif au profit de la prévention mais aussi des personnes atteintes.

En souvenir des 32 000 personnes mortes du SIDA en France et des millions de disparus à travers le monde depuis le début de l’épidémie, venez nombreuses et nombreux pour redonner un visage à cette maladie qui nous concerne toutes et tous.

Dimanche 1er décembre à 15 heures M° Barbès Rochechouart


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur