La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Lettre ouverte au Président de la République française

Lettre ouverte au Président de la République française

date de redaction mardi 30 mai 2006


Lettre ouverte du Comite IDAHO, adressée au Président de la République française, au Premier Ministre et au Ministre des Affaires Etrangères.


De Moscou, le 29 mai 2006

M. le President de la Republique francaise,
M. le Premier Ministre,
M. le Ministre des Affaires Etrangeres,

Votre gouvernement a recemment annonce qu’il s’appretait a reconnaitre officiellement la Journee mondiale de lutte contre l’homophobie, et nous en sommes heureux. Apres la Belgique et le Parlement europeen, la France s’engage elle aussi dans cette perspective, et envoie ainsi un signal fort aux autres nations.

Or ce message a plus que jamais besoin d’etre entendu en Europe. En effet, la ville de Moscou a ete recemment le theatre de violences homophobes particulierement marquees, encouragees qui plus est par l’attitude hostile du maire de Moscou. Mais revenons sur les faits.

Treize ans après la depenalisation de l’homosexualite en Russie, les homosexuels ne sont toujours pas vraiment libres en Russie. Ils sont contraints de vivre dans la clandestinite, dans le deni et dans la dissimulation, quotidienne rigueur dont la violence morale et symbolique ne saurait etre sous-estimee. Par ailleurs, cette situation ne peut que rendre plus difficiles les campagnes de prevention contre le virus HIV, dans un pays ou l’epidemie semble progresser tres rapidement (un rapport d’ONUSIDA confirme qu’en Russie, la propagation de l’épidémie est fulgurante : entre 1995 et 2001, le taux de nouvelles infections a doublé tous les 6 à 12 mois).

Desireux de lutter contre cet etat de fait, en juillet 2005, l’association Gayrussia a sollicite le Comite IDAHO que je dirige (International Day Against Homophobia), pour que nous organisions ensemble une conference IDAHO et une marche des fiertes gaies et lesbiennes a Moscou. Il s’agissait de lutter contre les prejuges homophobes, et de favoriser l’expression democratique, malgre les difficultes quotidiennes, que l’on peut aisement imaginer.

Plusieurs "responsables" religieux, orthodoxes, juifs et musulmans, ont aussitot profere des discours de haine extremement violents. L’un d’eux a meme affirme que le prophete Mahomet "avait ordonne de tuer les homosexuels dans la mesure ou leurs moeurs conduisent a la fin de la race humaine", et qu’en tout etat de cause, "les homosexuels doivent etre battus". "Tous les gens normaux le feront, a-t-il ajoute, qu’ils soient musulmans ou orthodoxes."

Loin de condamner ces derapages inquietants, le maire de Moscou leur a plutot apporte un soutien opportun : lors d’une conference de presse a laquelle assistaient egalement le maire de Berlin et le maire de Paris, tous deux homosexuels assumes, il a affirme que "l’homosexualite est contre nature" -jugez ainsi de son tact et de son sens de la diplomatie-, et il a annonce qu’il interdirait la marche, au mepris de la constitution russe et de la Convention europeenne des droits de l’Homme, qui garantissent la liberte de manifestation pour tous.

Terry Davis, secretaire general du Conseil de l’Europe, ainsi que Thomas Hammarberg, commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, ont neanmoins soutenu nos initiatives. La conference IDAHO que je presidais s’est deroulee du 25 au 27 mai, et le dernier jour, une declaration commune affirmant le caractere indivisible des droits de l’Homme a ete signee lors de la conference de presse par les principaux participants : Sophie In’t Veld (vice-presidente de l’intergroupe gai et lesbian au Parlement europeen), Volker Beck (depute au Bundestag), Scott Long (membre du bureau de Human Rights Watch), Merlin Holland (petit-fils d’Oscar Wilde), ainsi que de nombreuses personnalites francaises, Clementine Autain, Jean-Luc Romero, Richard Sanchez, du bureau national du PCF, des representants des Verts, de l’Inter-LGBT, de l’Autre Cercle, du RAVAD, de l’IGLYO, etc. Au total, plus de vingt nations europennes etaient representees, dans un climat d’emotion intense.

Le 27 mai, dans l’apres-midi, les participants de la conference, qu’ils viennent de Russie ou d’ailleurs, se sont rendus devant la mairie de Moscou, avec l’intention de remettre la declaration signee dans la matinee, mais ils ont ete attaques par des neo-fascistes, encourages par des pretres orthodoxes, qui entonnaient des hymnes "religieux" et nationalistes, face a une police au role pour le moins ambigu. Volker Beck, depute allemand a eu le nez casse, Nicolas Alekseev et Evgenia Debrianskaya, co-organisateurs de l’evenement, ont ete arretes par la police, Philippe Lasnier, conseiller du maire de Paris a ete interpelle, et Pierre Serne, responsable de la commission LGBT des Verts, a ete tabasse par une bande de skin heads.

Ces evenements sont d’autant plus choquants que la Russie vient de prendre la tete du Conseil de l’Europe, qui a pour mission de faire respecter les droits de l’Homme, justement, que le maire de Moscou a bafoues en tout impunite. Outre les propos homophobes qu’il a tenus, les arguments qu’il developpe sont une insulte aux droits de l’homme, et a l’intelligence. Il affirme qu’il a interdit la manifestation parce que la plupart des Russes sont opposes a l’homosexualite. Mais cette assertion revient a dire que seule la majorite a le droit de s’exprimer et de manifester. Or la liberte d’expression est faite precisement pour proteger les minorites et les individualites. L’argument est donc absurde.

Il affirme en outre qu’il a interdit la manifestation pour "proteger" les homosexuels. Mais que fallait-il interdire au juste : la manifestation pacifique des militants homosexuels, ou la manifestation violente des mouvements ultras, nationalistes et religieux ? Et puis, n’est-ce pas le role de la police, que de proteger les manifestations pacifiques pour que la liberte d’expression puisse etre respectee ? Il est etonnant que les 4000 policiers que compte la ville de Moscou ne puissent suffire a proteger les 100 ou 200 citoyens qui participaient a cette marche symbolique. Comment pourra-t-on alors proteger les figures eminentes et les chefs d’Etat qui se reuniront bientot a Moscou pour le Conseil de l’Europe et le G8 ? Peut-on faire confiance a des forces de l’ordre si aisement debordees ? Par ailleurs, Volker Beck a ete agresse sous les yeux de la police, qui n’est intervenue ni pour le proteger, ni pour interpeller les agresseurs, comme le confirment deja les cameras qui filmaient la scene a ce moment precis. Quant a son compagnon, il a ete jete dans un fourgon a coups de pied. Etrange maniere de proteger les gens. De deux choses l’une : soit les forces de police de Moscou sont plus ou moins incompetentes, soit elles sont plus ou moins complices dans cette affaire. C’est ce que l’enquete devra etablir le plus rapidement possible.

Au-dela du maire de Moscou, dont l’attitude merite d’etre condamnee avec fermete, c’est Vladimir Poutine lui-meme que nous voulons interpeller. Jusqu’ici, il a garde un silence embarrasse sur toutes ces affaires. Mais il ne peut plus desormais rester sans rien dire ni rien faire.

M. le President de la Republique francaise, M. le Premier Ministre, M. le Ministre des Affaires Etrangeres, dans le cadre des discussions qui auront lieu a Moscou lors du Conseil de l’Europe et du G8, nous souhaitons que vous puissiez solliciter le President de la Federation de Russie pour lui demander des explications sur les evenements du 27 mai 2006. Il nous semble que l’on doit faire toute la lumiere sur cette affaire, que l’on doit constituer une commission d’enquete internationale, que l’on doit etablir les responsabilites, et en tirer toutes les consequences.

Au-dela de la securite des ressortissants francais a l’etranger, c’est le sens meme, et la legitimite du Conseil de l’Europe qui sont en jeu.

Dans l’attente de votre reponse, je vous prie d’agreer M. le President, M. le Premier Ministre, M. le Ministre des Affaires etrangeres, l’expression de mes sentiments respectueux.

Louis-Georges Tin
President du Comite IDAHO


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur