La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Préparation des cérémonies du souvenir de la Déportation

Préparation des cérémonies du souvenir de la Déportation

date de redaction lundi 24 avril 2006     auteur Jean-Benoît RICHARD


Des représentants associatifs ont rencontré un membre du cabinet du ministre des Anciens Combattants pour essayer d’organiser la participation des associations gaies et lesbiennes aux cérémonies du Souvenir de la Déportation, qui se dérouleront dimanche 30 avril.


Des représentants du Mémorial de la Déportation Homosexuelle, de la Coordination Interpride France, de la Fédération des Centres LGBT et de l’Inter-LGBT ont rencontré vendredi 21 avril un membre du cabinet du ministre des Anciens Combattants pour essayer d’organiser la participation des associations gaies et lesbiennes aux cérémonies du Souvenir de la Déportation, qui se dérouleront dimanche 30 avril.

Les représentants gais ont souligné la volonté du ministère de coopérer et tenter d’aplanir les difficultés qui subsistent.

Dans une douzaine de villes françaises, la participation officielle des associations homosexuelles ne pose aucun problème. Elles sont conviées à la cérémonie, et parfois même participent à son organisation. Dans ces villes, a indiqué Hussein Bourgi, représentant du Mémorial de la Déportation Homosexuelle, lors d’un entretien, « à défaut d’indiquer toutes les catégories de déportés lors du discours officiel, aucune ne sera précisée. C’est une victoire à minima ».

Mais à Lille, Marseille, Bordeaux, Nancy, Metz, Nice et Rouen, la participation des représentants d’associations gaies reste problématique, soit que les associations de déportés s’y opposent, soit que les préfectures n’appliquent pas les décisions. Dans ces cas, comme les années précédentes, des dépôts de gerbes spécifiques pourraient être organisés à l’issue des cérémonies officielles.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur