La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La CGT aux côtés des gais et des lesbiennes

La CGT aux côtés des gais et des lesbiennes

date de redaction jeudi 27 avril 2006


Le syndicat français, qui tient actuellement son 48ème congrès à Lille, lance un appel à participer à la journée mondiale contre l’homophobie et aux marches des fiertés.


Appel à participer à la journée mondiale contre l’homophobie du 17 mai 2006 et aux marches des fiertés organisées dans les différentes villes en mai et juin !

La Cgt et son Collectif de lutte contre l’homophobie revendiquent que chaque personne bénéficie de conditions de travail satisfaisantes quels que soient son mode de vie, son identité de genre et son orientation sexuelle. Ensemble, ils entendent lutter contre toutes les discriminations.

« Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement ou de l’accès à un stage ou à une période de formation en entreprise, aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de promotion professionnelle ou de renouvellement de contrat en raison de son origine, de son sexe, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de sa situation de famille, de son apparence physique... Toute disposition contraire à l’égard d’un salarié est nulle de plein droit. ».

Confère Code du travail, art. L122-45.

Pour les mêmes droits pour tous :

Pourquoi les couples de même sexe n’ont-ils pas les mêmes droits que les autres dans le monde du travail ? Jusqu’à quand dans cette France, pays des droits de l’homme et du citoyen, allons-nous tolérer qu’une partie de la population soit en situation de non droit ? Jusqu’à quand va-t-on fermer les yeux sur la réalité ?

Pourquoi cette inégalité de traitement envers deux femmes ou deux hommes ensemble sur des problèmes quotidiens ?

  • Pour harmoniser leurs dates de congés,
  • pour les activités sociales et culturelles des CE,
  • pour le logement en location ou achat,
  • pour les réversions des retraites quand un disparaît,
  • etc.

La France, pays des Lumières, fait preuve d’un obscurantisme inquiétant au 21e siècle. Elle est à la remorque, se laissant distancer sur ces questions par beaucoup d’autres pays (Grande-Bretagne, Pays-Bas, Belgique, Pays de Galle, Suède, Danemark, Canada, Espagne, Afrique du Sud...) La Cgt et son collectif agissent pour l’égalité et l’accès à de nouveaux droits pour tous, qui répondent aux besoins et à l’épanouissement individuel et collectif des hommes et des femmes.

Trois rendez-vous à ne pas manquer :

- Le 17 mai est la date anniversaire du retrait de l’homosexualité de la liste des maladies mentales par l’Organisation Mondiale de la Santé. C’est l’occasion de rencontres avec les salariés et de diffusion du tract réalisé par le collectif.

- Le 23 mai, la Cgt organise, à son siège à Montreuil, une journée d’étude sur l’homoparentalité, la transparentalité et les droits de l’enfant. Nous vous y attendons nombreux.

- De plus une participation massive et visible aux marches des fiertés qui se dérouleront pour 2006 : à Angers le 13 mai, à Tours le 20 mai, à Lille, Metz, Montpellier et Nantes le 3 juin, à Biarritz, Lyon, Strasbourg et Toulouse le 17 juin, à Paris le 24 juin est nécessaire pour cette action.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur