La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Une plate-forme inter-associative de prévention

Une plate-forme inter-associative de prévention

date de redaction mardi 18 avril 2006


Six associations de lutte contre le sida décident de mutualiser leur travail pour une meilleure efficacité.


communiqué de presse - avril 2006

Act Up Paris, Aides Ile de France, ARCAT, le CRIPS Ile-de-France, Sida Info Service et le SNEG se sont réunis lundi 10 avril à la mairie de Paris pour signer une convention officialisant une Plateforme Inter associative de Prévention.

Dans un contexte où la pandémie à vih perdure depuis plus de 20 ans, les comportements de prévention évoluent en suscitant l’inquiétude quand aux risques épidémiques. Ces 6 associations de lutte contre le VIH, les hépatites et les IST ont ressenti la nécessité de mutualiser leurs forces et leur compétence pour travailler sur et avec certaines populations plus exposées que d’autres.

Ainsi, la Plateforme Inter associative de Prévention (PIP) se donne pour objectif :

  • D’être un espace de réflexions et d’élaboration d’un consensus associatif sur la prévention du VIH/sida, des IST et des hépatites.
  • D’être une force d’expression et de proposition pour faire comprendre et prendre en compte les intérêts, les attentes et les besoins en termes de prévention et de santé sexuelle.
  • De développer des partenariats avec des organismes de recherche, français ou étrangers afin de développer des indicateurs et des évaluations pertinents.
  • D’être un interlocuteur des pouvoirs publics et des diverses institutions qui participent à l’élaboration des politiques de prévention et des politiques de santé dans les domaines du VIH/sida, des IST et des hépatites.

Pour remplir ses objectifs, la PIP pourra notamment :

  • organiser des rencontres entre les associations, les acteurs et/ou les personnes concernées.
  • élaborer des documents de référence sur la prévention et les risques de transmission du VIH/sida, des IST et des hépatites.
  • initier, impulser ou développer des enquêtes ou des études dans le champ de ses compétences.
  • participer à des groupes d’experts, des conférences de consensus ou des consultations publiques.

Chaque association signataire préserve ses spécificités tout en ouvrant à être complémentaire par la recherche permanente de consensus.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur