La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Un nouveau conseil d’administration au SNEG

Un nouveau conseil d’administration au SNEG

date de redaction mercredi 15 mars 2006


Le Syndicat National des Entreprises Gaies a procédé au renouvellement de ses instances dirigeantes. Gérard Siad prend la suite de de Jean-François Chassagne à la tête de l’association.


communiqué SNEG - 14/3/2006

Au terme de son Assemblée Générale 2006, le SNEG a procédé au renouvellement d’une partie de son Conseil d’Administration.

Les six administrateurs en cours de mandat jusqu’en 2008 (Jean-François Chassagne, Gérard Siad, Frédéric Dupont, Alain Debrus, Francis Maubant et Olivier Robert) et le président fondateur Bernard Bousset ont ainsi été rejoints par huit nouveaux administrateurs élus ou réélus pour quatre ans.

Les huit administrateurs élus ou réélus sont :

  • Franck CHIRON (Montpellier)
  • Anne HERJEAN (Paris)
  • Christophe LOPEZ (Marseille)
  • Marc MITONNE (Paris)
  • Gilles PIGOT (Paris)
  • Richard PLANCQUE (Lille)
  • Didier TELL (Paris)
  • Franck VERVEL (Paris)

Ce nouveau Conseil d’Administration a procédé à l’élection d’un bureau, élu pour deux ans, ainsi composé :

  • Président Gérard SIAD
  • Co Vice-Président Anne HERJEAN
  • Co Vice-Président Christophe LOPEZ
  • Trésorier Frédéric DUPONT
  • Secrétaire Général Marc MITONNE

Jean-François Chassagne n’ayant pas sollicité de nouveau mandat en qualité de président, c’est son vice président, Gérard Siad, qui lui succède, élu avec 13 voix sur 15.

Au-delà des changements liés aux nouvelles personnalités qui le composent, tout en préservant la qualité du travail et l’esprit du SNEG, ce Conseil d’Administration souhaite réorganiser son fonctionnement.

Sur son axe Prévention, l’objectif sera de renforcer ses actions, de porter une parole publique sans ambiguïté, notamment en impliquant davantage encore ses administrateurs dans leurs responsabilités d’accompagnement et de soutien auprès des commerces concernés, adhérents ou non.

Parallèlement, sur son axe Syndicat, tout en poursuivant son travail de représentation et de défense juridique de ses adhérents auprès des autorités et institutions de tutelle, il entend mieux faire connaître son travail au quotidien en affinant sa communication et développer de nouveaux services afin d’initier un dynamisme commercial adapté à l’évolution du secteur économique gay et lesbien.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur