La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Parrainez les enfants des pédés

Parrainez les enfants des pédés

date de redaction mercredi 22 février 2006


Les Panthères roses ont adressé des faire-parts de naissance d’enfants de parents gais et lesbiennes à des parlementaires homophobes en leur demandant de parrainer leur enfant afin de lui garantir le référent masculin ou féminin qu’il lui manquerait.


GIF - 24.9 ko
Monsieur le député, Nous avons l’immense joie de vous annoncer la naissance de notre bébé. Sensible à votre souci de l’intérêt supérieur de l’enfant nous avons l’honneur de vous solliciter pour devenir son parrain afin de lui garantir le référent masculin qu’il lui faut. Samira et Isabelle.

Communiqué de Presse des Panthères roses - 21/2/2006

Le mardi 21 février 2006, les Panthères roses ont adressé des faire-parts de naissance d’enfants de parents gais et lesbiennes à des parlementaires homophobes en leur demandant de parrainer leur enfant afin de lui garantir le référent masculin ou féminin qu’il lui manquerait.

En effet, le 11 janvier dernier, 174 parlementaires UDF et UMP ont signé un « Manifeste pour la défense du droit fondamental de l’enfant à être accueilli et de pouvoir s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère ». Au nom de « l’intérêt supérieur de l’enfant », d’un « ordre symbolique » hétérocentré et de « conséquences anthropologiques » qui restent à démontrer, ils revendiquent un modèle parental unique, oubliant ce faisant que les familles homoparentales existent déjà (bébés Thalys, bébés PMA, bébés cuillère, bébés des ex-hétéros...).

Les Panthères roses entendent ainsi dénoncer l’incohérence et l’hypocrisie avec lesquelles ces députés envisagent la question de l’homoparentalité. De nombreuses avancées en Belgique, en Espagne, en Hollande, en Suède, en Grande-Bretagne témoignent d’une dynamique européenne d’égalité des droits. La législation française, elle, reste inchangée du fait des positions rétrogrades de députés tels que Christian Vanneste, déjà en procès pour ses propos homophobes, et de l’absence de prise de position claire des députés d’autres tendances.

Les Panthères roses exigent que le désir d’enfant ne soit pas hiérarchisé en fonction de l’orientation sexuelle : celui des hétérosexuels n’est pas plus légitime que celui des homosexuels. Cette hiérarchisation de groupes d’individus est le système communément utilisé pour justifier toute discrimination sexiste, homophobe et raciste.

Les Panthères roses
Gouines et pédés à l’offensive

Plus d'informations :

www.pantheresroses.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur