La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Les associations LGBT et de lutte contre le VIH reconnues par la Région (...)

Les associations LGBT et de lutte contre le VIH reconnues par la Région Languedoc-Roussillon

date de redaction mercredi 8 février 2006


Lors de leur dernière session de travail, les élus ont voté la création de deux structures consultatives destinées aux jeunes de la région Languedoc-Roussillon, qui intègrent associations homosexuelles et de lutte contre le sida.


communiqué Collectif contre l’Homophobie - 6/2/2006

Lors de la campagne pour les élections régionales en Languedoc-Roussillon, la liste de gauche conduite par Georges Frêche avait organisé plusieurs réunions de travail avec les associations LGBT et de lutte contre le VIH.

L’ensemble des propositions et revendications émanant des acteurs associatifs et commerciaux avait fait l’objet d’une rencontre publique suivie d’un apéritif au Café de la Mer (Montpellier).

En 2005, les premières subventions aux associations de lutte contre le VIH furent votées.

Lors de la session du 3 février 2006, les élus ont voté la création de deux structures consultatives destinées aux jeunes de la région Languedoc-Roussillon.

Création du Conseil Régional des Jeunes

Il s’agit d’un outil de démocratie participative ayant vocation à formuler des propositions sur tous les domaines de compétences de la Région afin d’améliorer le quotidien des jeunes, de formuler des vœux sur les questions de société d’actualité et d’intérêt général,d’être un outil d’évaluation des politiques du Conseil Régional.

Les membres du CRJ sont nommés par le Président de la Région pour une durée de deux ans renouvelables une fois. Ils ont entre 16 et 28 ans et sont mandatés par l’organisation à laquelle ils appartiennent. Chaque organisation sollicitée désigne un binôme homme/femme afin d’assurer la parité du CRJ.

Les membres du CRJ sont bénévoles, ils disposent d’une ligne budgétaire qui leur permet de proposer la mise en place d’actions et de projets. Le CRJ remet chaque année au Président de la Région un rapport présentant l’ensemble des observations portant sur l’année écoulée.

Parmi les organisations sollicitées, il a des syndicats (UNEF, Sud Etudiant, UNL, Jeunes CGT, Jeunes CFDT ...), des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Léo Lagrange, Les Francas, la JOC, les MJC, les Foyers Ruraux ...) et des associations thématiques (La Mutuelle des Etudiants, Montpellier contre la Violence, Animafac, Aides et Angel 34...).

Création d’un Observatoire Régional de la Jeunesse

Il s’agit à la fois d’un centre de ressources et d’un outil de prospective. Il est composé de personnalités extérieures au Conseil Régional Languedoc-Roussillon qui exercent bénévolement leur fonction et qui disposent d’un budget de fonctionnement.

L’Observatoire Régional de la Jeunesse remet chaque année au président de la Région un rapport global présentant l’ensemble des observations portant sur l’année écoulée, ce document comportera des conclusions accompagnées de propositions concrètes et préconisations.

Parmi les membres qualifiées de l’Observatoire figurent : un(e) représentant(e) du Rectorat, de la Préfecture, de la DRAC, de la CAF, de la PJJ, de l’Observatoire Régional de la Santé, de l’APRA(Association des Professionnels de l’Animation) ...

En 2006, le Conseil Régional souhaite s’attaquer à la lutte contre les discriminations, aussi le Collectif contre l’homophobie sera trés prochainement auditionné par l’Observatoire Régional de la Jeunesse.

Nous nous réjouissons que les associations LGBT et de lutte contre le VIH soient enfin reconnues comme des acteurs à part entière par la Région Languedoc-Roussillon ; il nous appartient désormais de faire valoir notre expérience et notre expertise sur des sujets qui nous préoccupent.

Hussein Bourgi


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur