La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Christian Vanneste : l’Inter-LGBT salue une décision juste et pédagogique

Christian Vanneste : l’Inter-LGBT salue une décision juste et pédagogique

date de redaction mardi 24 janvier 2006


Le tribunal correctionnel de Lille a condamné le député Christian Vanneste à 3000 euros d’amende, à 2000 euros de dommages et intérêts aux associations s’étant constituée partie civile.


Communiqué de l’inter lgbt, 24 janvier 2006

Le tribunal correctionnel de Lille a condamné le député Christian Vanneste à 3000 euros d’amende, à 2000 euros de dommages et intérêts aux associations s’étant constituée partie civile, suite à des propos reconnus comme injurieux sur l’homosexualité.

L’Interassociative Lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT) salue une décision juste et pédagogique : en France, les propos discriminatoire fondés sur l’orientation sexuelle ne sont pas tolérables. Cette décision est la première application d’une loi adoptée en décembre 2004. L’Inter-LGBT n’avait alors pas ménagé sa peine pour qu’elle soit votée. Cette décision de justice démontre aujourd’hui que cette loi est applicable : la même peine aurait été prononcée s’il s’était agi de propos racistes.

L’Inter-LGBT félicite les trois associations qui se sont constituées partie civile ainsi que leurs avocats. Au-delà du cas Vanneste, plus que jamais, il faut travailler à une véritable politique de prévention des discriminations fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre. La Justice ne peut agir seule, car elle n’intervient que lorsque les torts ont déjà été causés. L’Éducation nationale doit, plus que jamais, se mobiliser contre les discriminations, dont les propos du député ne sont qu’une facette parmi d’autres.

Alain Piriou, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur