La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le Parti Communiste rappelle son engagement en faveur du mariage et de (...)

Le Parti Communiste rappelle son engagement en faveur du mariage et de l’homoparentalité

date de redaction jeudi 19 janvier 2006


En réaction au manifeste de 174 parlementaires contre la famille homoparentale, recueil de contrevérités et stéréotypes homophobes les plus lamentables, le PCF s’engage.


Déclaration du PCF - 18 janvier 2006

A quelques jours de la remise du rapport de la mission parlementaire d’information sur la famille, et alors que l’année 2007 devrait être sous peu déclarée « année de l’égalité pour tous » par le Parlement européen, une « entente parlementaire », regroupant des élu-e-s de l’UMP et de l’UDF, a commis la semaine dernière un « manifeste pour la défense du droit fondamental de l’enfant d’être accueilli et de s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère ».

Ce « manifeste » a été signé par 174 députés et sénateurs de droite. Un certain nombre d’entre eux se sont déjà illustrés contre le droit à l’IVG et pour le retour de la peine de mort. Ils veulent ériger en loi leurs propres normes. L’intolérance, la haine, le refus de l’autre tiennent ici lieu de valeurs au service de la domination d’une classe.

Le PCF se joint aux vives réactions des associations de défense des droits LGBT, contre cette prise de position qui allie mauvaise foi et étroitesse d’esprit aux contrevérités et stéréotypes homophobes les plus lamentables.

Le Parti communiste rappelle son attachement au principe d’égalité des droits et son refus de toutes les discriminations. C’est dans cet esprit que Marie-George Buffet, à l’Assemblée nationale, et Nicole Borvo, au Sénat, ont déposé, au nom de leur groupe, une proposition de loi ouvrant le droit au mariage pour les couples de même sexe.

S’agissant des modes d’accès à l’homoparentalité, le PCF entend souligner que des milliers de familles de ce type existent déjà en France. Des études montrent que leurs enfants développent une scolarité et une vie tout à fait comparable aux autres. Plus généralement, la question est pour la société d’assumer l’existence de plusieurs types de familles, différents du modèle dominant : homoparentale, monoparentale ou pluriparentale lorsqu’il y a eu divorces, remariages et naissances nouvelles. Pourtant, elles ne bénéficient pas des mêmes droits, ce qui en tout cas doit être corrigé.

De nombreux couples de même sexe aspirent à fonder un vrai foyer avec des enfants et posent la question du droit à l’adoption. Les réponses à construire doivent tout à la fois conjuguer le refus de toute discrimination liée à l’orientation sexuelle et le droit des enfants.

Comme nous le soulignons dans notre projet « Pour une 6ème République solidaire et démocratique » le respect de l’orientation sexuelle doit devenir un droit imprescriptible inclus dans la Constitution.

Parti communiste français


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur