La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > 100.000 familles homoparentales niées

100.000 familles homoparentales niées

date de redaction vendredi 13 janvier 2006


Pour le Collectif contre l’Homophobie, les signataires du manifeste contre l’homoparentalité persistent dans une hypocrisie consistant à nier la réalité de 100 à 200.000 familles françaises.


communiqué de presse Collectif contre l’homophobie (Montpellier) - 13/1/2006

171 parlementaires de droite (UDF et UMP) ont formé le 10 janvier 2006 une « entente parlementaire pour la défense du droit fondamental de l’enfant d’être accueilli et de pouvoir s’épanouir dans une famille composée d’un père et d’une mère ».

En clair il s’agit d’un groupe opposé à la reconnaissance législative de l’homoparentalité en France.

En adoptant cette position hostile, ces parlementaires persistent dans une hypocrisie consistant à nier la réalité des 100 à 200.000 familles homoparentales françaises.

Ils prétendent vouloir défendre les intérêts des enfants mais veulent laisser plusieurs milliers d’entre eux naître et grandir dans une situation de vide juridique. Nous ne sommes pas loin de la situation de marginalité sociale dans laquelle les parlementaires français ont laissé pendant très longtemps les enfants nés hors mariage.

Après la déclaration d’intention, il appartient désormais aux membres de cette entente de présenter leurs arguments.

Nous invitons les 7 parlementaires du Languedoc-Roussillon [1] et le parlementaire de l’Aveyron [2] qui ont rejoint cette entente à accepter et à assumer le débat de société que nous appelons de nos vœux depuis de nombreuses années. Nous ne doutons pas qu’ils relèveront le défi du débat contradictoire que nous leur proposons et qu’il appartiendra aux médias d’organiser et/ou de relayer.

C’est en nourrissant ce débat public jusqu’aux élections présidentielle et législatives de 2007 que nous permettrons aux Françaises et aux Français de se forger une opinion et de voter en connaissance de cause.

Hussein BOURGI, le président

Notes :

[1] BLANC Jacques, sénateur de la Lozère ; BLANC Paul, sénateur des Pyrénées Orientales ; CUGNENC Paul-Henri, député de l’Hérault ; FRANCO Arlette, député des Pyrénées Orientales ; MACH Daniel, député des Pyrénées Orientales ; MOURRUT Etienne, député du Gard ; SAINT LEGER Francis, député de la Lozère

[2] GODFRAIN Jacques, député de l’Aveyron


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur