La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Disparition de François Delor

Disparition de François Delor

date de redaction vendredi 6 septembre 2002     auteur Pierre Léonard


Rappel de l’oeuvre de ce jeune sociologue et psychanaliste belge qui a mis fin à ses jours très récement


image 250 x 298

Le sociologue et psychanaliste François Delor a mis fin à ses jours. Il travaillait à la faculté Saint-Louis de Bruxelles où il étudiait la prise de risque et la vulnérabilité des gais et des lesbiennes par rapport au VIH. Il venait de passer une thèse de doctorant en Décembre 2001. Il était aussi le directeur de l’observatoire socio-épidémiologique sida & sexualités.

image 250 x 198François Delor était intervenu aux Universités d’été euroméditerranéenne des homosexualités en 2001, où il a évoqué l’affirmation de soi, les cheminements empruntés par les jeunes homosexuels et leurs souffrances.

Il a proposé aux UEEH de cette année un séminaire de cinq séances sur la résistance politique et la complicité relationelle : du désir de subversion à la subversion du désir. Un séminaire qu’il n’avait pas pu terminer, nous laissant déjà "orphelin" de ses réflexions sur notre condition face à l’injure, sur la différence, construction sociale et non naturelle ayant comme objectif de diviser, de tracer une frontière entre les dominant et les dominés.

Il était intervenu dans les débats houleux voire violents qui ont secoués les UEEH 2002 en rappelant la nécessité d’accueillir les personnes blessées, avec leur honte, même si cela doit passer par une non mixité. Il a été le seul à intervenir avec autant de douceur et de respect.

image 300 x 272

Ceux qui le souhaitent pourront lire le portrait de François publié en mai dans le journal "Le Soir", très proche de la personne que nous avons tous connu.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur