La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actions > Pétition pour la libération des 52 égyptiens

Pétition pour la libération des 52 égyptiens

date de redaction mardi 20 novembre 2001


Joignez-vous à un collectif d’associations qui exige du Président Moubarak et de son gouvernement la LIBÉRATION IMMÉDIATE ET INCONDITIONNELLE de ces victimes d’un régime prêt à tout pour donner des gages à ses extrémistes religieux.


Les 6 et 7 juin 2001, cinquante deux hommes ont été accusés par le Parquet égyptien de « comportements immoraux entre hommes et méprisants envers la religion » et demeurent en détention depuis leur arrestation le 10 mai 2001. Ces hommes comparaissent devant la Haute Cour de Sûreté de l’état égyptien, dont les jugements sont sans appel. Ces accusés risquent jusqu’à trois ans de prison. Ce procès permet, semble-t-il, au gouvernement égyptien de donner des gages de moralité à un moment ou les fondamentalistes religieux gagnent du terrain et réaffirmer ainsi le pouvoir de l’état.

A travers ce procès, ce sont les libertés et les droits fondamentaux qui sont attaqués. Ces hommes, arrêtés arbitrairement, auraient subi des mauvais traitements et actes de torture. Les médias égyptiens ont pour une grande part, porté leur attention sur l’homosexualité présumée des personnes arrêtées ; les noms de certains des détenus, leur photo, leur adresse de travail et celle de leur famille ont été diffusés.

La condamnation dans cette affaire d’un garçon de 15 ans à trois ans de prison et trois ans de probation montre la détermination des autorités égyptiennes et leur volonté d’envoyer un signal autoritaire fort à l’ensemble de la société. Sur l’initiative de cinq associations, il a été décidé la création d’un collectif pour la libération des égyptiens jugés pour débauche entre hommes, appelé ’collectif pour les 52’.

Ce Collectif CONDAMNE avec la plus grande fermeté ces atteintes aux libertés et aux droits fondamentaux de ces personnes ; l’homosexualité n’est pas et ne doit pas être condamnée comme un CRIME.

Le Collectif exige du Président Moubarak et de son gouvernement la LIBÉRATION IMMÉDIATE ET INCONDITIONNELLE de ces victimes d’un régime prêt à tout pour donner des gages à ses extrémistes religieux.

Le Collectif demande l’ouverture d’une enquête pour déterminer avec précision les mauvais traitements et actes de torture que ces hommes disent avoir subies. Le Collectif invite toutes associations, personnes physiques et morales et le pouvoir politique à se mobiliser afin que JUSTICE et LIBERTÉ soient rendues à ces cinquante deux égyptiens.

Pour le ’collectif pour les 52’,

Le Centre Gai et Lesbien de Paris, Ardhis, Dégel, LGP Île de France, S.O.S. Homophobie

.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur