La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le 1er décembre : une occasion pour le 1er ministre de se manifester

Le 1er décembre : une occasion pour le 1er ministre de se manifester

date de redaction mercredi 23 novembre 2005


Lors du conseil des ministres du 23 novembre, Jacques Chirac présentera sa proposition de taxer les billets d’avion pour financer l’achat de traitements pour les pays pauvres. Jean-Luc Roméro applaudit le Président, et invite le Premier ministre à l’action.


Un communiqué d’Aujourd’hui Autrement - 22 novembre 2005

Ainsi, le président de la République devrait proposer de taxer les billets d’avion d’un euro en classe économique et de dix euros en classe affaires. Pour les vols internationaux, hors Europe, la taxation serait de quatre euros en classe éco et de 40 euros en classe affaires. En France, cela pourrait rapporter directement 200 millions d’euros par an au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Cette mesure, simple à mettre en œuvre, n’a pas encore suscité l’enthousiasme de la communauté internationale, car seul le Chili s’est engagé à nous suivre.

Je trouve cela déplorable car ce mécanisme est simple à mettre en œuvre et permettrait de trouver une partie substantielle des 12 milliards de $ nécessaires pour soigner les malades qui ont absolument besoin d’un traitement.

J’espère qu’en février la France qui organise une conférence avec près de 80 pays sur ce sujet saura persuader ses partenaires, notamment ceux de l’Union Européenne, de la suivre.

Il faudra pour cela qu’à côté du Président, particulièrement actif sur le dossier, le Premier ministre s’investisse personnellement.

Sans vouloir être désagréable, le moins que je puisse dire est que Dominique de Villepin n’a guère été audible sur le sujet en cette année de sida grande cause nationale.

Même si cette grande cause a été décidée par son prédécesseur Jean-Pierre Raffarin, il est important que Dominique de Villepin donne un signe fort avant que ne s’achève cette année et qu’il porte aux côtés de Jacques Chirac cette taxe de solidarité internationale. A cette condition, la France mettra toutes ses chances pour convaincre nos partenaires de nous suivre dans cette généreuse proposition.

Le 1er décembre approche : l’occasion pour le Premier ministre de s’engager personnellement contre le sida. Enfin !

Plus d'informations :

Plus d’infos sur le blog de Jean-Luc Roméro : www.romero-blog.fr


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur