La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Six mois après IDAHO 2005, six mois avant IDAHO 2006...

Six mois après IDAHO 2005, six mois avant IDAHO 2006...

date de redaction vendredi 18 novembre 2005


Six mois après IDAHO 2005, Louis-Georges Tin, Nikolay Alexeyev et Bruno Jaeger font un premier bilan de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, célébrée le 17 mai dernier dans près de 40 pays à travers le monde.


Communiqué de presse de l’Idaho - 17 novembre 2005

Six mois après IDAHO 2005, il est possible de faire un premier bilan de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie. Elle a été célébrée le 17 mai dernier dans près de 40 pays à travers le monde, du Mexique au Sri Lanka, en passant par la Côte d’Ivoire, le Portugal et le Liban. De nombreuses images ont fait le tour du monde, le ballon dans le ciel de Kiev, le Kiss-in à Amsterdam, la 1e manifestation publique gaie et lesbienne en Chine, etc. La mobilisation associative a été très importante dans de nombreux pays, elle a permis de sensibiliser les opinions publiques et, cerise sur le gâteau, la Journée a été reconnue par un vote unanime (extrême droite exclue) du Parlement belge.

Cependant, ces avancées notables ne sauraient masquer la réalité quotidienne des personnes LGBT à travers le monde : les discriminations homophobes restent partout la règle, les persécutions se poursuivent, comme au Népal, les exécutions aussi, comme en Iran. Dans 80 pays, l’homosexualité demeure pénalisée, et dans l’ensemble, cela ne semble guère gêner les gouvernements des autres Etats. Au nom de la realpolitik, on entretient des rapports cordiaux avec des dictatures et, comble du cynisme, on va parfois jusqu’à expulser des personnes homo ou transsexuelles en les reconduisant dans leur pays d’origine, où les attendent la prison ou la mort. C’est ce scandale international qui nous pousse à faire de la dépénalisation universelle de l’homosexualité le thème de la Journée mondiale 2006.

Six mois avant l’IDAHO 2006, nous invitons les associations qui le peuvent à manifester leur solidarité en inscrivant à leur programme des actions qui permettent de promouvoir cette « Campagne pour l’abolition universelle des lois homophobes ». Par ailleurs, au-delà de cette campagne, nous invitons les associations, les syndicats, les partis politiques, les municipalités, les citoyennes et les citoyens à réfléchir d’ores et déjà aux actions qu’ils entendent mettre en place autour du 17 mai 2006, en fonction de leurs nécessités et de leurs objectifs propres.

S’il est encore trop tôt pour esquisser un programme international des événements à venir, il est possible cependant de présenter quelques axes forts de la Journée mondiale 2006. La campagne déjà mentionnée permettra de mettre l’accent sur certains pays, particulièrement homophobes, et dont on parle trop peu. Par ailleurs, l’autre fait marquant de l’année prochaine réside dans la conférence internationale IDAHO 2006, qui aura lieu à Moscou du 24 au 27 mai 2006. Lancée par Nikolay Alexeyev, correspondant IDAHO en Russie, cette conférence rassemblera de nombreuses personnalités du monde entier comme Michael Cashman, président de l’inter-groupe gai et lesbien au Parlement européen, Merlin Holland, petit-fils d’Oscar Wilde, etc. Parallèlement se tiendra un festival culturel nordique animé en partie par l’International Lesbian and Gay Cultural Network, et le tout s’achèvera par la première marche des fiertés LGBT jamais organisée en Russie ! Nous invitons donc toutes celles et tous ceux qui le souhaitent à participer à tous ces événements, en constituant de véritables délégations nationales, prêtes à soutenir sur place le mouvement d’émancipation démocratique en Russie et en s’inscrivant sur http://gayrussia.ru/en/anketa.php

La Journée IDAHO 2006 est déjà bien partie !

Louis-Georges Tin
Nikolay Alexeyev
Bruno Jaeger


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur