La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Contact demande à l’Eglise catholique de revoir son catéchisme

Contact demande à l’Eglise catholique de revoir son catéchisme

date de redaction jeudi 10 novembre 2005


L’association des parents et amis de gais et de lesbiennes adresse une lettre à la conférence épiscopale, pour répondre à l’article 492 du catéchisme de l’Eglise Catholique qui condamne les actes homosexuels.


Commiqué de presse de CONTACT - 9/11/2005

L’association CONTACT exprime son indignation auprès des Evêques de France sur les termes de l’article 492 du catéchisme édité en 2005 :

« Sont des péchés gravement contraires à la chasteté, chacun selon la nature de son objet : l’adultère, la masturbation, la fornication, la prostitution, le viol, les actes homosexuels. Ces péchés sont l’expression du vice de la luxure. Commis sur des mineurs de tels actes sont un attentat encore plus grave contre leur intégrité physique et morale ».

L’association Contact leur demande de procéder à sa modification par le retrait de la mention relative aux actes homosexuels.

Monseigneur Jean-Pierre RICARD
Président de la Conférence des Evêques de France
106, rue du Bac
75007 Paris

Monseigneur,

Notre association CONTACT, qui regroupe des parents d’enfants homosexuels et des enfants homosexuels de tous âges, est agréée par le Ministère de la jeunesse et des Sports, et soutenue par le Ministère de la Santé, la Mairie de Paris et nombre de collectivités locales ; elle a pour objet de maintenir ou de restaurer le dialogue entre les parents, les enfants homosexuel-le-s et leurs proches. Conformément à ses statuts, elle aide les homosexuel-le-s notamment à accepter leur orientation sexuelle, et leur famille à mieux communiquer, favorisant une compréhension mutuelle propice à la préservation des liens familiaux et sociaux.

Notre association lutte contre les manifestations de rejet liées à l’homophobie qui, source d’exclusion, constituent une cause importante de suicide, surtout parmi les jeunes. Elle est particulièrement attentive à toute attitude d’agression verbale ou physique provoquant l’isolement et ayant pour conséquence de faire souffrir les personnes concernées.

Cette vigilance nous conduit à manifester notre indignation face au catéchisme catholique publié en septembre 2005 et dont l’article 492 est ainsi rédigé : « Sont des péchés gravement contraires à la chasteté, chacun selon la nature de son objet : l’adultère, la masturbation, la fornication, la prostitution, le viol, les actes homosexuels. Ces péchés sont l’expression du vice de la luxure. Commis sur des mineurs de tels actes sont un attentat encore plus grave contre leur intégrité physique et morale ».

Ce texte met sur le même plan des actes indépendants de l’orientation sexuelle de celui qui les commet et des actes qui ne sont un péché que parce qu’ils sont liés à l’homosexualité ou à l’homo affectivité, qui ne constitue en aucun cas un choix de vie, mais un état s’imposant aux personnes concernées. De plus il n’opère aucune distinction entre les actes homosexuels, relevant du droit de chacun à la vie privée (tout comme les actes hétérosexuels) et le viol qui est un crime pénalement sanctionné. Il a donc pour conséquence de mettre à l’index des personnes en raison, moins de leur comportement, que de leur nature.

Martine Lamandé, Présidente,
Pierre Milh, Secrétaire,
Sylvain Gueho, Communication,

Plus d'informations :

Le site de l’association : http://www.assocontact.org

Notre rubrique : Homosexualité et religions


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur