La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Rassemblement de solidarité contre l’élection du nouveau président (...)

Rassemblement de solidarité contre l’élection du nouveau président polonais

date de redaction mercredi 26 octobre 2005


Ce dimanche 23 octobre, les électeurs polonais ont choisi le candidat du parti conservateur Droit et Justice, Lech Kaczynski, pour les représenter à la tête de leur pays.


Appel à soutien du Mercredi 26 octobre 2005

Ce dimanche 23 octobre, les électeurs polonais ont choisi le candidat du parti conservateur Droit et Justice, Lech Kaczynski, pour les représenter à la tête de leur pays.

Ce résultat est une triste nouvelle pour les défenseurs des droits des personnes lesbiennes, gaies, bi et trans (LGBT) et des libertés fondamentales et conclut deux campagnes électorales qui ont donné lieu à un déferlement d’homophobie.

Le nouveau Premier ministre Kazimierz Marcinkiewicz a ainsi déclaré "La propagation de l’homosexualité entrave la liberté des autres citoyens. Si une personne tente de contaminer les autres avec son homosexualité, l’Etat doit intervenir contre une telle entrave à la liberté. Il est à craindre que le nouveau Président polonais donne à présent à son Premier ministre les moyens de sa politique : en 2005, alors maire de Varsovie, il avait obtenu l’interdiction de la Lesbian & Gay Pride dans la capitale, tout en autorisant une manifestation homophobe d’extrême droite, la "marche de la normalité". Récemment, Lech Kaczynski proposait même d’interdire aux homosexuels d’enseigner.

Cette élection risque donc de marquer un recul dans la lutte contre les discriminations dont sont victimes les personnes LGBT, la promotion de l’égalité, la prévention contre le sida et la solidarité avec les personnes vivant avec le VIH .

C’est pourquoi nous demandons aux États membres de l’Union européenne et à la Commission européenne d’observer une extrême vigilance dans leurs relations avec la Pologne, et de condamner avec la plus grande sévérité toute atteinte aux droits des personnes LGBT, aux droits des femmes et, d’une manière plus générale, aux libertés fondamentales.

Nous demandons aux autorités polonaises de rester fidèles aux principes fondateurs de l’Union européenne de respect des droits humains. Nous demandons à ces autorités de refuser toute stigmatisation des personnes LGBT, de permettre à leurs associations de mener leurs actions, dont celles en faveur de la promotion de l’égalité et de la lutte contre le VIH. Nous demandons au gouvernement polonais de respecter les principes de liberté de réunion, d’association, d’expression et de manifestation.

Enfin, nous exprimons notre solidarité à l’égard des Polonais LGBT, et à travers eux, à tous les peuples européens dont les États ne respectent pas le principe de non-discrimination, ou qui entravent la liberté d’action et d’expression des mouvements LGBT et des acteurs de la lutte contre le VIH.


Nous appelons à un rassemblement

Samedi 29 octobre 2005, à 18h30 à l’angle de la rue Constantine et de la rue Talleyrand

à proximité de l’ambassade de Pologne, à l’endroit même où les sympathisants de Solidarnosc se rassemblaient pour soutenir le combat en faveur des libertés.


Cet appel, à l’initiative de l’Inter-LGBT, est soutenu par l’ILGA- Europe, qui tient du 25 ou 29 octobre sa conférence annuelle à Paris. Il a vocation à recueillir le plus large nombre de signatures. Les signatures des associations sont à envoyer à contact@inter-lgbt.org.

Elle seront publiées vendredi 28 octobre à 10h00.

Plus d'informations :

Samedi 29 octobre 2005, à 18h30

à l’angle de la rue Constantine et de la rue Talleyrand Paris


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur