La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’Inter LGBT soutient l’Existrans

L’Inter LGBT soutient l’Existrans

date de redaction samedi 1er octobre 2005


Changement de l’état civil et protocoles médicaux pour les personnes trans : L’Inter-LGBT demande au pouvoirs publics d’agir, et soutient la marche de l’Existrans.


communiqué de presse Inter LGBT - 30 septembre 2005

Un an après la rencontre après les associations trans et l’ANAES (devenue la Haute autorité pour la santé), le bilan du gouvernement en matière de droits pour les personnes trans est inexistant. Aucune proposition n’a été soumise à son arbitrage par la Haute autorité pour la santé.

Pourtant, des solutions simples, qui ne nécessitent aucun changement législatif, permettraient de faciliter le quotidien des personnes trans. En matière d’état civil, une simple circulaire du ministère de la justice pour harmoniser les pratiques des tribunaux et définir une procédure unique sur tout le territoire - en supprimant par exemple l’obligation d’une expertise médicale aux frais de la personne, l’examen du dossier médical suffisant amplement. De même, il est aujourd’hui nécessaire de revoir les protocoles médicaux de changement de sexe, manifestement inadaptés, et de garantir tant une meilleure qualité des soins qu’une liberté de choix des médecins (chirurgiens, endocrinologues, psyschiatres). Enfin, sans attendre, il faut permettre le reboursement des soins pris à l’étranger, souvent de bien meilleure qualité.

Le 24 septembre 2005, le Conseil de l’Inter-LGBT a voté à l’unanimité son soutien à la Marche de l’Existrans. L’Inter-LGBT appelle toutes et tous à s’y joindre, ce samedi 1er octobre 2005, à 14h00, place Saint-Gervais (derrière le métro Hôtel de Ville). Elle demande au gouvernement de prendre enfin des mesures urgentes et simples à mettre en oeuvre, au lieu d’une fausse concertation qui n’a donné lieu à aucun résultat.

Alain Piriou, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur