La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le comité d’évaluation en visite chez les villes candidates des Gay Games VIII (...)

Le comité d’évaluation en visite chez les villes candidates des Gay Games VIII de 2010

date de redaction mardi 30 août 2005     auteur Pierre Léonard


Une équipe de trois inspecteurs sera présente à Cologne, Johannesburg et Paris fin août-début septembre


(San Francisco - le 28 août 2005) Une équipe de trois inspecteurs issue de la Fédération internationale des Gay Games (FGG) vient de démarrer une tournée des trois villes candidates à l’organisation des Gay Games VIII de 2010.

Johannesburg a déjà reçu la visite de l’équipe, du 24 au 26 août. Elle sera suivie par celle de Cologne du 29 au 31 août, et se terminera par celle de Paris du 2 au 4 septembre.

"La visite des sites est l’un des éléments les plus passionnants du processus de sélection d’une ville hôte des Gay Games", a indiqué Darl Schaaff, co-président de la commission de sélection de site de la FGG et qui fait partie de l’équipe de trois inspecteurs. "Notre équipe débarque dans chaque ville munie d’une liste de questions très précises formulées par le conseil d’administration de la Fédération, rassemblées depuis la réception des dossiers de candidature de chaque ville il y a plus de cinq mois".

Schaaff a loué les comités de candidature pour 2010, tous candidats pour la première fois aux Gay Games, mais qui représentent des villes bien connues de la FGG et très présentes lors d’éditions antérieures des jeux.

"Johannesburg et Cologne ont déjà accueilli l’assemblée générale de la Fédération, et Paris vient de recevoir une réunion de la commission de planification stratégique de la FGG", a ajouté M. Schaaff. "Les trois villes disposent de groupements sportifs régionaux qui servent comme administrateurs de la FGG, d’équipements de premier niveau, et d’une grande expérience dans l’organisation de manifestations sportives et culturelles".

Le comité de candidature choisi pour les jeux de 2010 sera le successeur de Chicago Games Inc., le comité d’organisation des Gay Games VII qui auront lieu du 15 au 22 juillet 2006. Ces jeux se tiennent tous les quatre ans depuis 1982. Les deux premières éditions ont eu lieu à San Francisco, les éditions suivantes se tenant à Vancouver (1990), New-York (1994), Amsterdam (1998) et Sydney (2002).

La compétition parmi les candidats potentiels d’organiser les Gay Games est devenue de plus en plus fournie en mesure du développement de l’importance et la notoriété des jeux. Au début des années 1990, les prévisions d’impact économique établies par le cabinet du maire de New-York en vue des 4èmes Gay Games ont frappé l’esprit de responsables locaux à travers le monde. Une conséquence de cette prise de conscience a été la multiplication des candidatures aux 5èmes Gay Games tenus en 1998, issues de trois continents. Depuis lors jusqu’à cinq villes ont été candidates pour l’organisation d’une même édition des jeux.

Les responsables de la Fédération reconnaissent que l’impact économique des jeux peut représenter une motivation clé de certaines candidatures. Mais de fait, chaque candidature est étudiée surtout par rapport aux moyens mis en œuvre par le comité de candidature pour organiser les manifestations sportives et culturelles de base dans le respect des principes fondateurs des Gay Games, à savoir "participation, inclusion et meilleur de soi".

Selon Kathleen Webster, co-présidente de la FGG : "Il se peut que le point intangible le plus significatif c’est de bien connaître les responsables de chaque candidature". Elle ajoute : "Accueillir les Gay Games n’est pas seulement une récompense, mais un privilège confié au nom de personnes LGBT de nombreux pays. On l’a déjà dit, mais nous ne cherchons pas des groupements qui cherchent à exploiter les Gay Games pour mettre en valeur leur ville, mais ceux qui ont l’envie et la fierté que leur ville valorise les Gay Games".

Les visites d’inspection de site correspondent à l’un des moyens dont dispose la FGG pour faire la connaissance des gens qui soutiennent chaque candidature. C’est l’étape du jour dans un processus minutieux qui dure plus d’un an. Le cahier des charges était disponible à partir d’avril 2004, et le contrat type à partir de septembre. Des séances d’information pour d’éventuels candidats ont eu lieu lors de l’assemblée générale de la FGG en novembre 2004. Les groupes intéressés ont soumis des lettres d’intention en janvier 2005, avec remise de leurs dossiers de candidature au mois de mars.

Depuis cinq mois, les administrateurs de la FGG étudient les dossiers et ont soumis à la commission de sélection des sites des points qu’ils souhaitaient voir clarifier et développer. A la suite de la tournée d’inspection des sites, la commission préparera un rapport à l’intention du conseil de la FGG avant la prochaine assemblée générale prévue au mois de novembre 2005 à Chicago.

Les présentations finales auront lieu le samedi 12 novembre. Après une séance de questions avec les candidats, puis un débat en huis clos du conseil de la FGG, le vote aura lieu et les résultats annoncés le dimanche 13 novembre.

"La sélection de site est une responsabilité essentielle", a indiqué Darl Schaaff. "Il existe de nombreuses règles sur les conflits d’intérêt et pour les administrateurs de la FGG et pour les comités de candidature. Le procédure assure que le processus soit équitable, raisonnable, ouvert, et qu’il soit le reflet d’un engagement sérieux de la part de chaque comité de candidature pour organiser la meilleure manifestation possible pour les participants aux Gay Games".

Schaaff, qui réside à Anchorage dans l’Alaska aux Etats-Unis, est un délégué à la FGG où il représente l’International Association of Gay & Lesbian Martial Artists (arts martiaux). Il sera rejoint dans les visites de site par son co-président à la commission de sélection de site, Dennis Sneyers, qui vient de Chicago dans l’Illinois aux Etats-Unis, ainsi que par un ancien co-président de cette commission, Rob Lavery, qui reside à Toronto dans l’Ontario au Canada.

Dennis Sneyers est l’un des fondateurs de Chicago Games Inc., le comité d’organisation des Gay Games de 2006, au conseil d’administration où il continue de siéger. Il a dit qu’il ressentait un lien particulier avec les comités de candidature, puisqu’il vient de connaître la même expérience.

"Se porter candidat aux Gay Games représente un grand travail, mais c’est très enrichissant, que sa candidature réussisse ou pas", a indiqué M. Sneyers. "J’étais ravi d’y travailler encore, cette fois-ci du côté de la Fédération, et de retrouver chez les candidats pour 2010 le même enthousiasme et la même énergie que nous avons connus à Chicago".

Chaque comité de candidature aux Gay Games VIII 2010 dispose d’un site internet. On peut trouver des précisions sur leurs projets et contacter les organisateurs en consultant les sites suivants :
- Cologne : www.gaygamescologne.org
- Johannesburg : www.gaygamesjohannesburg.com
- Paris : www.parisgames2010.org

En attendant l’annonce du candidat retenu, les inscriptions aux Gay Games VII en 2006 se poursuivent en ligne à l’adresse www.GayGamesChicago.org. Pour d’autres informations sur la Fédération internationale des Gay Games, consulter le site www.gaygames.org.

Roger Brigham, Oakland, Californie, USA Responsable de la communication : rbrigham@gaygames.org

Sion O’Connor, Londres, Royaume-Uni, Responsable de la commission Communication : soconnor@gaygames.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur