La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Soirée THEMA sur l’homosexualité

Soirée THEMA sur l’homosexualité

date de redaction lundi 29 août 2005


Mardi 30 août la chaîne ARTE consacre sa soirée aux gays et aux lesbiennes.


Mardi 30 août de 20h40 à 22h45, ARTE, la chaîne culturelle européenne, organise une soirée sur le thème Gays, lesbiennes et fiers de l’être !

Alors que la cause homosexuelle semble loin d’être gagnée en Europe, comment affirmer son homosexualité en Turquie et dans les pays arabes ? “Thema” fait le point sur la situation, où l’émancipation doit encore faire face à d’immenses tabous, voire à la criminalisation. 80 pays continuent en effet de considérer les rapports entre personnes de même sexe comme un délit et 9 pays les punissent de la peine de mort.

La soirée nous mène à la Commission des Droits Humains des Nations Unies où des activistes menés par la Fédération Internationale Gay et Lesbienne (ILGA) demandent à la communauté internationale de prendre position contre cette injustice.

En vain...

- 20.40 Au bout de l’arc-en-ciel
Documentaire de Christian Jentzsch et Jochen Hick
(Allemagne, 2005, 65mn)

Rencontre avec des militants gays et lesbiens, qui, des pays arabes à l’Europe, luttent contre toutes les discriminations, de l’interdiction du mariage gay aux condamnations à la peine de mort.

La question des minorités homosexuelles rejoint les grands débats sociaux, politiques et idéologiques de notre temps : respect des droits humains, montée des fondamentalismes religieux, rôle de l’extrême droite, politique du droit d’asile... Pour mieux faire valoir leurs droits, des militants agissent et réagissent. Mais les situations diffèrent largement selon les pays.

Alors qu’à Londres, Peter Tatchell et Brett Lock protestent contre l’interdiction du mariage homosexuel, le Pakistanais Adnan Ali doit lutter pour que les gays ne soient plus menacés de mort par les imams. Dans un pays où l’homosexualité est toujours illégale, le Libanais Ghassan Makkarem a décidé de publier le premier journal pour les homosexuels du monde arabe. Quant à Amsterdam, un temps paradis des gays, elle est le théâtre de plus en plus d’agressions envers les homos, notamment depuis l’assassinat du cinéaste Theo Van Gogh. Régulièrement attaqués par de jeunes Arabes, Jeroen et Sander ont ainsi dû changer de quartier. En Pologne, une campagne a été lancée contre l’homophobie, l’occasion pour Beata, une jeune lesbienne, de rappeler que les homosexuels ont été gazés à Auschwitz. À Kiev, Jeremy Hooke retrouve brièvement son ami Vadim, dont la demande de droit d’asile a été rejetée par le Royaume-Uni, alors que l’homosexualité n’est toujours pas légale en Biélorussie malgré sa dépénalisation en 1994...

Pour que toutes ses discriminations soient bannies à l’échelle mondiale, une délégation d’activistes menés par l’ILGA, la fédération internationale gay et lesbienne, toutes nationalités confondues, fait régulièrement le siège de la Commission des droits Humains des Nations Unies.

- 21.50 Être turc et gay
Documentaire de Hatice Ayten
(Allemagne, 2005, 51mn)

Si l’homosexualité n’a jamais été considérée comme un délit en Turquie, elle reste un tabou pour la majorité de la société.

Selon Ergürler Oymak, agent de danseurs et de comédiens, la situation des homosexuels évolue favorablement en Turquie et notamment à Istanbul, vitrine de la modernité du pays. Il pense même que ceux-ci peuvent vivre plus intensément sur les rives du Bosphore qu’en Europe. Reste qu’ils sont contraints de résider dans des quartiers bien précis, comme celui de Beyoglu, célèbre pour son animation nocturne. Et même si l’homosexualité n’a jamais été considérée comme un délit, elle demeure bannie par la société et reste un tabou au sein des familles.

Même en Allemagne, les homosexuels germano-turcs de la deuxième ou troisième génération sont rejetés par leurs communautés et par leurs proches. D’où leur envie de se regrouper en réseaux d’entraide et de faire la fête ensemble lors de soirées orientales.

La réalisatrice Hatice Ayten, auteure de nombreux documentaires sur les communautés turques notamment sur les femmes avec Mahrem, ouvre-toi (diffusé par ARTE en août 2003), a rencontré des membres de cette communauté.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur