La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Mort de Françoise d’Eaubonne

Mort de Françoise d’Eaubonne

date de redaction vendredi 5 août 2005     auteur Jean-Benoît RICHARD


L’écrivaine et militante féministe s’est éteinte le 3 août, à l’âge de 85 ans.


L’écrivaine et militante féministe Françoise d’Eaubonne s’est éteinte le 3 août, à l’âge de 85 ans. Auteure d’une centaine de romans et d’essais, elle n’aura jamais dissocié son métier d’écrivaine de son engagement politique.

Françoise d’Eaubonne a été une féministe de la première heure, on lui doit d’ailleurs le mot « phallocrate ». Elle a été aussi une écologiste convaincue, militante de gauche infatiguable, et s’est servie de sa plume comme d’une arme contre l’intolérance et la censure, peut-être parce que son premier livre parut censuré par Vichy. Elle a fait partie des fondateurs des mouvements de libération nés de 1968 : le Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire (FHAR) et le MLF. En 1978, elle a lancé le mouvement Écologie-Féminisme.

Des Années folles aux années Mitterrand, les personnages, amis ou ennemis, qui ont traversé la vie de cette irréductible provocatrice sont philosophes, écrivains, poètes, politiques ou artistes... Dans les souvenirs personnels de Françoise d’Eaubonne, de la tragédie de la guerre à l’humour caustique de Saint-Germain-des-Prés se croisent Dominique Aury, Hervé Bazin, Simone de Beauvoir, René de Ceccatty, Jean Cocteau, Colette, Paul Éluard, Léo Ferré, Jean-Edern Hallier, Maurice Herzog, Marcel Jouhaundeau, Monique Lange, Le Corbusier, Violette Leduc, François Mauriac, André Maurois, Anaïs Nin, Rachilde, Christiane Rochefort, Robert Sabatier, Jean-Paul Sartre, Nathalie Sarraute, Pierre Seghers, Marguerite Yourcenar...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur