La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La Fédération des CGL demande l’annulation des concerts de Sizzla

La Fédération des CGL demande l’annulation des concerts de Sizzla

date de redaction vendredi 10 juin 2005


La Fédération des CGL demande l’annulation de cinq concerts de Sizzla, chanteur reggae violemment homophobe. Elle exige à tout le moins qu’il reprenne à son compte la déclaration écrite par Capleton le 7 juin.


communiqué 9/6/2005

Samedi 2 juillet, le chanteur Sizzla doit participer au Garance Reggae Festival à Paris, porte de Versailles (source : Suburbanculture.free.fr). Or, le 11 novembre dernier, l’association LGBT britannique "OutRage !" dénonçait ses paroles délicatement homophobes : « Brûle les hommes qui ont du sexe par derrière avec d’autres hommes... Bute les pédés, mon gros flingue va tirer... Pan ! Pan ! Les pédés doivent être mis à mort... »

Certes, le 4 février, deux labels occasionnels de Sizzla (VP Records et Greensleeves) s’engageaient devant OutRage ! à ne plus les diffuser. Toutefois, ils ne semblent pas avoir l’exclusivité des chansons de Sizzla (selon le site Reggaefrance.com, « les labels se l’arrachent et sont prêts à sortir tout et parfois n’importe quoi du moment que le nom de Sizzla est sur le projet »). De plus, le chanteur semble engagé dans une surenchère homophobe contraire à la démarche du 4 février : selon Reggaefrance.com, « après que tous les artistes, même les plus virulents, ont fait leurs excuses concernant leur homophobie notoire et promis de modérer leur propos à l’avenir, Sizzla lui se détache du lot et s’attire les foudres des lobbies gays en prônant plus que jamais ses racines africaines et en affirmant qu’on n’obtiendra jamais aucune excuse de sa part à ce sujet ».

L’association membre de la Fédération des CGL à Clermont-Ferrand, Agile, a déjà pris note de l’annulation d’un concert de Sizzla prévu le 5 juillet. "An nou allé !", CGL Antilles-Guyane, Association des Afro-Caribéen/nes LGBT en France, demande aujourd’hui l’annulation du concert prévu le 2 juillet à Paris ; Mémoire des Sexualités, du concert prévu le 29 juin à Marseille (aux Docks des Suds) ; le CGLBT de Rennes, du concert prévu le 8 juillet à Quimper (au Pavillon) ; la Fédération des CGL, des concerts prévus le 30 juin à Montpellier (au Rockstore) et le 6 juillet à Toulouse (au Ramier) (source : Reggaefrance.com).

Les associations membres de la Fédération ne pourront revenir sur ces demandes si Slizza n’ouvre pas le dialogue avec la Fédération et s’il ne reprend pas dans une déclaration écrite les termes de la déclaration écrite le 7 juin par Capleton (qui se déclarait notamment engagé par l’accord du 4 février).

La Fédération appelle les associations LGBT françaises à lui signaler tout concert des sept autres chanteurs homophobes répertoriés par "OutRage !" le 11 novembre dernier : Beenie Man, Bounty Killer, Elephant Man et Vybz Kartel ainsi, à un moindre degré, que Babycham, General B et Harry Toddler.

INTER CENTRES LGBT, "An nou allé !", Mémoire des Sexualités et CGLBT Rennes


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur