La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Capleton au Mans : annulation du concert du 7 juin

Capleton au Mans : annulation du concert du 7 juin

date de redaction mardi 7 juin 2005


Après le Zénith qui annule, nouvelle confirmée de l’annulation de celui du Mans.


Communiqué de presse d’Homogêne au Mans - 6/6/2005

L’Inter-Centre LGBT de France, réseau national des CENTRES GAY & LESBIEN, a rencontré Mrs Kemp, manager de Capleton en vue de trouver un accord assurant le maintien des dates françaises du chanteur. L’accord négocié n’est hélas pas recevable pour nos associations HOMOGÊNE et BE-BOP, puisque passé en l’absence du chanteur. Capleton, en ne s¹engageant pas personnellement pour rencontrer les représentants des associations de lutte contre l’homophobie, ne marque pas selon nous de volonté affirmée de progresser personnellement sur les questions LGBT, et nous pouvons légitimement nous demander si, par son silence il a des regrets quand à ses appels passés aux meurtres. Certaines associations interviendront sur scène pour lire un texte validé par Capleton. Nous considérons pour notre part qu¹il ne revient pas à des associations de s¹exprimer ainsi. C’est à Capleton seul d’exprimer des regrets, et de le faire personnellement et publiquement. Nos association n’ont pas à cautionner ni à excuser ses propos homophobes, présents ou passés. Seules des excuses publiques de Capleton pourraient éventuellement ouvrir un débat de fond en Jamaïque sur la place des personnes LGBT (Lesbienne, Gay, Bi ou Trans) et aider à faire évoluer une situation parmi les plus violentes.

Compte tenu des faits précités, compte tenu des engagements conjoints des associations HOMOGÊNE et BE-BOP pour lutter contre l¹homophobie et toutes formes de discriminations, compte tenu que la liberté d¹expression et la liberté de création ne sauraient excuser des modes de pensées qui relèvent du délit, l¹association BE-BOP, en accord avec l¹association « Ire Ites » annule le concert de Capleton du mardi 7 juin 2005.

Par ce communiqué, nous tenons à réaffirmer que seule la personnalité et les discours de Capleton ont été mis en cause. Le mouvement reggae, dans sa diversité, ne saurait être assimilé au débordement de quelques individus.

Par ce communiqué, nous appelons également à la conscience et la responsabilité de chacun pour, dans le cadre de programmations culturelles, garder la plus grande vigilance afin que des artistes de toutes tendances, prônant violemment la haine et le refus des différences, ne soient pas cautionnés.

Pour HOMOGÊNE, La présidente Véronique COULON

Pour BE-BOP, le président Bruno LEROY


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur