La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’Inter-LGBT interpelle le nouveau gouvernement

L’Inter-LGBT interpelle le nouveau gouvernement

date de redaction vendredi 3 juin 2005


Égalité des droits, lutte contre le sida, lutte contre les discriminations, droits des trans, droit d’asile : Pour l’Inter-LGBT, les "Cent jours pour redonner confiance" se terminent le 25 juin.


Communiqué de presse Inter-LGBT - 3/6/2005

Dominique de Villepin a nommé son gouvernement. L’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans en prend acte, et a écrit au nouveau Premier ministre pour l’alerter sur les dossiers qui appellent de sa part la « nouvelle impulsion » promise le 29 mai par le président de la République.

  • Amélioration du pacs : un avant-projet de loi devait être transmis au Conseil d’État ces derniers jours. L’Inter-LGBT demande que le gouvernement ne prenne pas de délai supplémentaire et adopte ce projet de loi avant l’été ;
  • Ouverture du mariage aux couples de même sexe : le précédent gouvernement avait dit son opposition à une réforme ouvrant le mariage aux couples de même sexe. L’Inter-LGBT demande au nouveau gouvernement d’entendre enfin raison, et de procéder à cette réforme de bon sens, à l’image de l’Espagne ;
  • Réforme de la famille : l’Inter-LGBT demande au gouvernement une réforme du code civil qui donne une sécurité juridique aux enfants élevés par des parents de même sexe, assouplisse les conditions de délégation de l’autorité parentale et ouvre l’adoption à tous les couples ;
  • Lutte contre le sida : l’Inter-LGBT attend de ce gouvernement des efforts exemplaires pour la prévention contre le sida, la solidarité avec les personnes vivant avec le VIH et le soutien aux associations ;
  • Lutte contre les discriminations à l’école : l’Inter-LGBT demande au nouveau ministre de l’Éducation nationale d’œuvrer enfin pour la sensibilisation au respect des sexualités et des identités de genre, et contre les discriminations ;
  • Procédures de changement d’état civil pour les trans : le dialogue engagé avec les associations n’a produit à ce jour aucun résultat. L’Inter-LGBT demande au gouvernement, et à son nouveau ministre de la Justice Pascal Clément, d’engager les réformes permettant d’assouplir les conditions de changement d’état civil pour les personnes trans opérées ou non ;
  • Droit d’asile : l’Inter-LGBT demande au nouveau ministre de l’Intérieur d’abandonner la notion de pays d’origine sûr, et d’accorder le droit d’asile aux personnes persécutées ou menacées en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre, réelle ou supposée, quelle que soit leur origine.

L’Inter-LGBT ne compte pas attendre un an, comme ce fut le cas avec le gouvernement Raffarin, avant d’avoir un premier dialogue, ni deux ans et demi pour enregistrer de premiers résultats. L’Inter-LGBT demande au Premier ministre un entretien dans les toutes prochaines semaines. Le 25 juin 2005, plus d’un demi-million de personnes défileront lors de la Marche des fiertés, pour revendiquer l’égalité, que les "Cent jours" de l’agenda du Premier ministre se soient écoulés ou non.

Alain Piriou, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur