La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Mariage de Camille et de Monica : une décision choquante, insultante et (...)

Mariage de Camille et de Monica : une décision choquante, insultante et discriminatoire

date de redaction vendredi 27 mai 2005


L’Inter-LGBT, qui avait attiré l’attention du cabinet du ministre de la Justice, voit dans l’opposition au mariage des deux trans une décision politique.


communiqué Inter-LGBT - 27 mai 2005

Le procureur de la République du tribunal de Nanterre a annoncé son opposition au projet de mariage entre Camille et Monica. Les raisons invoquées : "absence de projet matrimonial", "provocation", "mariage militant". Alors que la loi autorise Camille et Monica, de sexes différents - Monica est homme au regard de l’état civil - le procureur s’en est remis à sa seule subjectivité.

C’est donc la sincérité de la relation entre Camille et Monica qui est dénoncée. Le Procureur de la République a en effet mis publiquement en doute la nature de leur amour et du projet qui en découle. C’est choquant et insultant pour Camille et Monica.

L’Inter-LGBT avait alerté le cabinet du ministre de la Justice sur cette situation humainement difficile à vivre pour le couple. C’est donc en connaissance de cause que la Chancellerie a laissé le Procureur prendre cette décision. Une lecture stricte du droit ne pouvant la justifier seule, il s’agit donc bien d’une décision politique, qui fait fi du vécu de Camille et de Monica.

L’Inter-LGBT affirme toute sa solidarité vis-à-vis de Camille et de Monica et dénonce une décision choquante et discriminatoire.

Alain Piriou, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur