La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Camille et Monica interdits d’union

Camille et Monica interdits d’union

date de redaction vendredi 27 mai 2005     auteur Jean-Benoît RICHARD


Le procureur de la République de Nanterre s’oppose au mariage d’un transsexuel avec un travesti.


Le procureur de la République du tribunal de Nanterre s’oppose au projet de mariage de Camille, transsexuel, et Monica, travesti, pourtant légalement homme et femme.

Dans un arrêt rendu le 26 mai, le procureur Bernard Pagès justifie son opposition en mettant en avant « l’absence de projet matrimonial véritable, qui équivaut juridiquement à une absence de consentement ». « Il n’y a pas un projet de mariage, mais une forme de provocation,la volonté de faire unmariage militant, ce dont les intéressés ne se cachent pas d’ailleurs », précise-t-il encore.

Cette décision a été prise aux vues des résultats d’une enquête diligentée par le Parquet, au cours de laquelle Camille et Monica, ainsi que de nombreux témoins ont été entendus.

Les fiancés sont très déçus, mais pas surpris, de l’opposition formulée par le procureur de la République, qu’ils qualifient de « décision transphobe ». Ils travaillent avec leur avocat, maître Emmanuel Pierrat, à la meilleure façon d’y répondre.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur