La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Un concert reggae homophobe annulé à Reims

Un concert reggae homophobe annulé à Reims

date de redaction lundi 23 mai 2005


Sur intervention de l’association gaie Ex Aequo, le chanteur Capleton, qui appelle à assasiner les homosexuels dans ses chansons, ne se produira pas en Champagne.


courrier circulaire d’Ex Aequo - 20/5/2005

Mario Rossi, Maire-Adjoint à la Culture, présent dans nos locaux à l’occasion de la JOURNEE MONDIALE contre l’HOMOPHOBIE nous a annoncé que la VILLE de REIMS annulait le concert du chanteur de reggae jamaïcain Capleton, prévu le 18 juin prochain, en raison de ses chansons aux « paroles appelant ouvertement à la crémation et au meurtre des homosexuels ».

Les dirigeants de la Cartonnerie, salle où devait se produire l’artiste, « ayant eu connaissance de ces propos violemment homophobes, ont décidé que le concert ne pouvait se tenir ».

Capleton fait partie d’un groupe de chanteurs de reggae jamaïcains qui incitent ouvertement à la violence homophobe.

On est pris de nausée quand on découvre le contenu des paroles des chansons :

"L’homosexualité est contre l’humanité. Brûlez les gays... Saignez-les... Je tire sur les sodomites et les pédés."

EX AEQUO se félicite d’une telle décision pleine de bon sens et remercie chaleureusement la Ville de Reims et son Adjoint à la Culture pour sa vigilance et son action efficace.

EX AEQUO alerte d’autres associations homosexuelles dans d’autres villes de France pour les appeler à manifester leur mécontement auprès de leurs responsables politiques.

Le chanteur CLAPETON débute sa tournée le 2 juin à Toulouse(31), puis Pierric (44) le 3 juin, Saint Brieuc (22) le 4 juin, Guipavas (29) le 5 juin, Le Mans (72) le 7 juin, Lille (59) le 8 juin, Nice (06) le 17 juin, Clermont-Ferrand (63) le 23 juin, Reignier (74) le 24 juin, Paris (75) le 26 juin, Montpellier (34) le 29 juin, Grenoble (38) le 30 juin.

EX AEQUO contacte toutes les associations gays et lesbiennes de ces villes afin de les alerter de la tournée de ce Chanteur jamaïcain homophobe dans leur ville. L’homophobie n’est pas une opinion. Elle n’est pas tolérable. Même et surtout par le biais de chansons. Et véhiculer la haine et l’intolérance nous révolte. Ne laissons pas chanter en France la haine et la violence à notre égard !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur