La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Mise en oeuvre immédiate des engagements de Monsieur Chirac

Mise en oeuvre immédiate des engagements de Monsieur Chirac

date de redaction lundi 17 juin 2002


SOS Homophobie demande au gouvernement de mettre immédiatement en application les engagements du candidat Chirac en matière de lutte contre l’homophobie.


La droite remporte une large majorité à l’Assemblée Nationale. Cumulant la présidence de la République, le Sénat et une large majorité à l’Assemblée, elle concentre désormais tous les pouvoirs.

C’est avec beaucoup de circonspection que nous retrouvons aux affaires, des responsables politiques qui, en 1999, dans l’hémicycle ou dans la rue, arboraient des tee- shirts anti-pacs et proféraient des injures homophobes.

Depuis, dans le cadre de l’enquête pré-électorale réalisée en mai 2002, par SOS homophobie, Monsieur Chirac dans une réponse précise et détaillée s’était déclaré :
- a.. révolté par l’homophobie,
- b.. favorable à la lutte contre l’homophobie et décidé à la financer,
- c.. favorable au PaCS et désireux de le maintenir, sans toutefois l’avoir défendu,
- d.. favorable à une évolution du PaCS sur le point du régime des biens
- e.. favorable à la mise en ouvre d’actions de prévention contre l’homophobie :

a.. Campagnes d’affichage public,

b.. Formation des personnels administratifs

c.. Formation des enseignants, interventions dans les établissements scolaires, révision des programmes et manuels scolaires.

d.. Stricte application des textes contre les discriminations

- f.. favorable à la pénalisation de l’homophobie
- g.. soucieux de faciliter les démarches des personnes transsexuelles Le Président de la République a souhaité disposer d’une large majorité pour pouvoir mener à bien ses engagements.

Nous attirons donc l’attention du nouveau gouvernement sur les prises de position du chef de l’état, relatives à la lutte contre l’homophobie.

Monsieur Chirac avait déclaré en 1995 : "Les promesses n’engagent que ceux qui y croient", nous veillerons à ce que qu’il n’en soit rien. Les premières mesures devront être prises rapidement.

Pour SOS homophobie La présidente, Christine Le Doaré


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur