La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > Les prémices du mariage gay > Les Verts résolument pour le mariage des homosexuels

Les Verts résolument pour le mariage des homosexuels

date de redaction mercredi 11 mai 2005


Les Verts et la commission LGBT des Verts répond à l’interpellation des partis politiques par l’Inter-LGBT.


communiqué des Verts et de la Commission LGBT des Verts - 11 mai 2005

Ayant pris acte des interrogations que l’Inter LGBT exprimait dans un communiqué daté du 28 avril 2005 concernant l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, les Verts et la commission LGBT des Verts tiennent à rappeler que leurs positions sur la question sont parfaitement claires et connues de tous depuis longtemps.

Depuis plus d’un an, les Verts ont voté un texte en faveur de l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe, d’une révision du pacs, et d’une réforme générale du mariage civil. Dans le respect de cette position, les Verts ont soutenu Noël Mamère, l’un des leurs, lors de son acte de courage : le mariage de deux hommes, et au moment de la suspension qui en a été la conséquence. Les Verts et leur commission LGBT se souviennent de la faiblesse et de la rareté des soutiens reçus à cette occasion, y compris de la part de ceux qui les interpellent aujourd’hui.

A l’assemblée et au sénat, les Verts n’ont cessé d’intervenir en faveur de l’égalité des droits : dépôts d’une proposition de loi pour ouvrir le mariage aux couples de même sexe, d’une proposition de loi contre l’homophobie, ou d’un amendement permettant l’adoption par les couples homosexuels lors du débat parlementaire de la loi sur l’adoption. Les Verts ne sauraient accepter que le projet d’amélioration du pacs soit une solution de remplacement pour l’égalité des droits dans laquelle ils incluent la refonte du mariage qui en l’état est discriminatoire pour les femmes.

Les Verts français se réjouissent de l’avancée des droits en Espagne, ils l’ont fait savoir dans un communiqué de presse, et regrettent qu’aucun parlementaire d’autre parti n’ait co-signé leur proposition de loi visant l’ouverture du mariage, la condamnant ainsi sans même qu’elle ne puisse être examiné.

Les Verts et la commission LGBT des Verts supposent que l’Inter LGBT n’a pas cru bon de mentionner tout cela lors de son interpellation sans distinction de tous les partis politiques, tant cela devait être évident et connu de tou-te-s... mais tenaient donc à rappeler leur avance sur ces sujets. Notre implication n’est pas récente sur ces questions de société, que nous fassions partie de la majorité ou de l’opposition au Gouvernement, et le reproche de la distance entre les partis et les revendications des associations est tellement fréquent, que nous sommes fier-e-s de n’avoir aucune des hésitations frileuses d’autres partis politiques.

Fiers d’avoir l’an dernier « bousculé » le calendrier de certains, politiques et associatifs, les Verts seront parfaitement à leur aise pour défendre le mot d’ordre « Couples et parentalités : l’égalité maintenant ! » lors de la marche des fiertés 2005.

Les Verts
La commission LGBT des Verts


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur