La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le CGL de Paris menacé de fermeture

Le CGL de Paris menacé de fermeture

date de redaction vendredi 1er avril 2005


Le Centre gai et lesbien de la capitale doit trouver 47.000 € de toute urgence s’il ne veut pas disparaître.


communiqué CGL Paris-IDF - 31/3/2005

Le Centre Gai et Lesbien de Paris et Ile-de-France, structure d’accueil, d’écoute, d’information, d’orientation, la plus importante Maison des Associations LGBT en France, est aujourd’hui menace de fermeture ! Le CGL Paris se bat pour rester ouvert.

Contrairement à la décision de première instance, la Chambre Sociale de la Cour d’Appel de Paris a condamné le CGL Paris a verser 47 100 € de dommages et intérêts à son ancien directeur.

A l’heure où la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité se met en place, les permanences d’aides juridiques risquent de disparaître.

Pire, à l’heure où le SIDA est décrété Grande Cause Nationale un acteur de la lutte contre cette pandémie risque de disparaître.

Pire, à l’heure où la cohésion sociale et la lutte contre l’exclusion sont affirmées comme des priorités, l’unique permanence d’assistance sociale pour les personnes LGBT risque de disparaître.

A l’heure où un projet de loi pour valoriser le bénévolat est présenté, 65 associations membres et leurs 3000 adhérents risquent de voir leur Maison fermer ses portes.

Le CGL Paris dispose de 30 jours pour réunir 47 100 €.

Le CGL Paris en appel à la générosité de toutes celles et tous ceux pour qui l’égalité des droits et la solidarité sont un combat !

Les dons, libellés à l’ordre : CGL Paris - COMITE DE SOUTIEN, sont à adresser à

CGL Paris - 3, rue Keller - BP 255 75524 Paris Cedex 11

Plus d'informations :

contact@cglparis.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur