La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Internet > Echos de la toile > Fermeture de Gaysthouse

Fermeture de Gaysthouse

date de redaction mercredi 30 mars 2005


Le 7 avril, gaysthouse.com ferme ses portes. Happy face for Happy end ! Fabrice Leclerc et Frédéric Pérez expliquent les raisons qui les poussent à mettre un terme a quatre ans au service des communautés LGBT.


communiqué de presse - 29/3/2005

Finie la revue de presse internationale chaque matin du lundi au vendredi avec son petit café, fini l’agenda des soirées, finis les dossiers thématiques sur le sport, les voyages, la littérature et les peoples, finis les interviews vidéos, les communiqués de presse, la sélection des établissements lgbt, les petites-annonces et le forum interactif... fini tout ça !

Vous devez vous demander ce qui amène notre équipe à mettre un terme à 4 ans de bons et loyaux services à destination des communautés LGBT de France ?!

Nous allons commencer par rassurer nos détracteurs, ce n’est pas lié au modèle économique ou à de pseudo problèmes financiers autour de l’agence Novencio qui édite le site, de ce côté-là tout va bien merci !

Ce n’est pas non plus le départ vers de nouveaux hospices de certains de nos collaborateurs qui n’auront pas apporté grand chose à Gaysthouse tant leur état d’esprit s’apparentait plus à celui de vieux syndicalistes aigris qu’à l’image dynamique que l’on pouvait attendre de jeunes qui démarrent dans la vie active. Comme quoi on peut être vieux avant l’âge. Là aussi on les rassure, Gaysthouse ne s’est jamais aussi bien porté depuis leur départ !

Trois raisons motivent une telle décision.

La première raison est qu’après avoir couvert journalistiquement, et quelques fois socialement, pendant quatre ans, tous les aspects des communautés LGBT, hormis la pornographie peut-être, nous pensons qu’il est temps de passer à autre chose.

Un projet comme celui de Gaysthouse naît souvent d’une vision que l’on se fait et d’où l’on veut aller dans sa vie professionnelle et personnelle, et nous pensons avoir atteint tous nos objectifs et remplis toutes nos missions.

Il est donc temps de laisser la place à des énergies neuves et nouvelles, de permettre en somme à de jeunes créateurs dynamiques de prendre la relève. La nature ayant horreur du vide, nous sommes convaincus que celui que nous laisserons sera vite comblé par des initiatives différentes et novatrices.

La deuxième raison est liée aux mentalités des acteurs du marché gay français, encore trop axées pour beaucoup vers l’associatif et une forme trop artisanale et affective de faire des affaires dans nos communautés. Cet aspect trop souvent combiné à un défaitisme et un pessimisme systématique ne nous faisaient pas nous sentir en phase avec l’esprit de notre magazine en ligne dont le slogan est je vous le rappelle :

"Gaysthouse, ça vous rend la vie plus Gay".

Nos communautés n’ont rien de gaie, du moins elle ne le sont plus pour le moment et nous espérons qu’elles le redeviendront très vite.

La troisième raison, enfin, est que nous avons décidé de nous consacrer à de nouveaux projets, tout aussi ambitieux, nous insufflant une énergie nouvelle. Vous en entendrez parler très prochainement, soyez-en certains.

Avec près de 5000 articles écris pendant ces quatre dernières années sur des centaines de sujets différents, de nombreuses interviews filmées de personnalités diverses française et étrangères, avec des partenariats fabuleux et une présence sur le terrain pour tous les grands évènements qui ont rythmés la vie de notre rédaction, nous sommes fiers de mettre Gaysthouse en sommeil avec le rêve un peu fou de revenir dans quelques années avec un nouveau projet si les besoins s’en font sentir.

Si nous devions ici remercier toutes les personnes qui ont participé au projet Gaysthouse, nous en aurions pour des pages entières, aussi, en plus de nos sincères remerciements que nous adressons à toutes celles et à tous ceux qui ont fait de ce site un grand moment de la vie des communautés LGBT, nous avons une pensée toute particulière pour Stéphane, Frédéric, Emmanuel et François, membres co-fondateurs de Gaysthouse dès 1998.

Gaysthouse c’est fini et nous espérons vraiment durant ces quatres dernières années vous avoir rendu la vie plus gay.

Fabrice Leclerc & Frédéric Perez
Directeurs associés de Gaysthouse.com

PS : parce que c’est la libération que l’on fête, nous vous proposons de tous venir faire la fête avec nous le Samedi 16 avril à la Glam As You pour fêter l’évènement.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur