La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Journée mondiale de lutte contre l’homophobie : concours de nouvelles

Journée mondiale de lutte contre l’homophobie : concours de nouvelles

date de redaction vendredi 18 mars 2005


Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, L’Union des écrivains gais et Louis-Georges Tin lancent un concours de nouvelles avec le soutien de “Têtu”.


communiqué UDEG - 17 mars 2005

Relayée dans plus de trente pays, du Canada à la Corée du Sud en passant par le Vénézuela, le Sénégal, la Bulgarie ou la France, la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie a pour but de promouvoir des actions de sensibilisation et de prévention pour lutter contre l’homophobie. La première édition de cet événement aura lieu le 17 mai 2005, soit 15 ans jour pour jour après la décision de l’Organisation Mondiale de la Santé de supprimer l’homosexualité de la liste des maladies mentales. À cette date symbolique, de nombreuses actions seront menées à travers le monde, puis rapportées sur un site international (photos, témoignages, textes, etc.) présentant le bilan des activités.

Fondée par Louis-Georges Tin, directeur du Dictionnaire de l’homophobie (PUF 2003), la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie est soutenue par l’International Lesbian and Gay Association, l’Association européenne pour la Défense des Droits de l’Homme, le Parti Vert Européen, la Coalition of African Lesbians, le World Congress of LGBT Jews, l’International Gay and Lesbian Human Rights Commission, et par des centaines d’associations nationales dans le monde entier. Par ailleurs, plusieurs personnalités politiques et culturelles ont également signé la pétition internationale sur le site http://www.ilga.org.

Dans le cadre de cette journée d’intervention, l’ Union des écrivains gais et Louis-Georges Tin lancent un concours international de nouvelles sur le thème de l’homophobie avec le soutien de Têtu. « Je pense que c’est une bonne occasion de s’interroger vraiment sur ce qu’est l’homophobie, de constater les différentes formes qu’elle peut prendre et de noter les graves conséquences ou répercussions qu’elle peut avoir. L’écriture est un espace d’isolement et d’intimité qui convient parfaitement à une telle démarche. L’objectif est de donner aux gens la possibilité de se questionner sur ce sujet et de prendre un certain recul face à ce qui arrive autour de nous » a déclaré Pierre Salducci, fondateur de l’Union des écrivains gais et président du jury canadien.

Les candidats et candidates sont invités à soumettre une nouvelle, un texte de réflexion, récit ou un témoignage, d’une longueur de 2000 mots (+ ou - 10%), illustrant une expérience ou une observation en relation avec l’homophobie. Ce concours se tiendra en même temps au Québec, en France et en Belgique. Le texte lauréat du concours français sera publié dans Têtu tandis que les meilleurs textes en provenance des trois pays feront ensuite l’objet d’une publication en recueil aux éditions Biliki (Belgique).

La date limite d’envoi des textes est le 30 avril 2005. Le règlement complet du concours est disponible à l’adresse internet http://www.tetu.com. En France, les résultats seront annoncés le 17 mai 2005 au cours d’une soirée publique à laquelle seront conviés tous les participants.

Plus d'informations :

auprès de Louis Georges Tin : tin@idahomophobia.org
de l’union des écrivains gais : udeg@sympatico.ca

et dans notre rubrique présentant la manifestation : Journée mondiale de lutte contre l’homophobie


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur