La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’Education Nationale se penche sur les discriminations liées à l’orientation (...)

L’Education Nationale se penche sur les discriminations liées à l’orientation sexuelle

date de redaction mercredi 16 février 2005


Sept organisations représentatives des personnels de l’éducation nationale, des parents d’élèves, des lycéens et des étudiants étaient reçues récemment au ministère pour évoquer la question des discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre en milieu scolaire. Compte-rendu.


communiqué FSU - 15/2/2005

Vendredi 11 février dernier, après plusieurs reports, sept organisations représentatives des personnels de l’éducation nationale (FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA éducation), des parents d’élèves (FCPE), des lycéens (UNL) et des étudiants (UNEF) étaient reçues au ministère de l’éducation nationale pour évoquer la question des discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre en milieu scolaire.

Leurs interlocuteurs Monsieur Frédéric JUGNET, conseiller technique chargé des questions de santé scolaire et des relations jeunesse et sports et Madame Marie Joëlle MANTEAU, chargée du secteur Formation, pédagogie, aide à l’intégration scolaire, enseignement spécialisé (handicap et adaptation scolaire)ont pris note des nombreuses propositions avancées par les organisations présentes destinées à faire évoluer la situation dans les établissements scolaires. Il a été assuré que le ministre de l’éducation nationale était sensible à la question, ce dont ne témoignent pas les différents reports et l’impossibilité d’être reçus par le ministre lui-même, ni même par le conseiller technique chargé des relations avec les syndicats indiqué par le ministère, Monsieur JOUVE.

Les organisations présentes ont insisté sur la priorité à donner à certaines propositions, en particulier le financement d’études sociologiques destinées à établir un état des lieux sérieux des discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre à l’école, mais aussi la formation de tous les personnels, le financement de l’affichage des numéros verts d’écoute, la transmission de signes forts du ministère vers ses services et vers les établissements scolaires pour que ces discriminations soient combattues avec vigueur.

Monsieur JUGNET a expliqué que le ministère était engagé dans une politique de santé scolaire où cette question avait sa place, et qu’un groupe de travail était chargé d’y réfléchir. Les organisations déplorent que le ministère de l’éducation nationale associe encore aujourd’hui l’orientation sexuelle et l’identité de genre à des questions de santé, de handicap et d’enfance inadaptée. Elles ont insisté sur la nécessité de mettre en place un groupe de travail spécifique, mais aucune proposition concrète de contribution ne leur a été faite en ce sens. Monsieur JUGNET a semblé intéressé par la proposition de demander aux établissements scolaires d’intégrer dans leur règlement intérieur le refus des discriminations, mais n’a pu faire aucune promesse en ce sens.

Aucune avancée concrète n’étant toutefois sortie de cette première prise de contact, un point aura lieu fin mars pour faire connaître les propositions du ministère. Les organisations, qui travaillent ensemble depuis juin 2004 sur ces questions, continueront à intervenir auprès du ministère pour qu’il prenne la pleine mesure du combat qui reste à mener pour faire reculer sérieusement et durablement en milieu scolaire toutes les discriminations, sans oublier celles liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur