La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Cologne Johannesbourg et Paris candidates aux Gay Games 2010

Cologne Johannesbourg et Paris candidates aux Gay Games 2010

date de redaction mardi 25 janvier 2005     auteur Jean-Benoît RICHARD


La Fédération des Gay Games a entamé le processus de sélection du site, qui aboutira en novembre 2005 au choix de la ville hôte de l’édition 2010 des Gay Games™.


communiqué FGG - NEW-YORK, le 18 janvier 2005

La Fédération internationale des Gay Games™ vient d’annoncer que des comités représentant les villes de Cologne, de Johannesburg, et Paris ont soumis des lettres d’intention pour accueillir la huitième édition des Gay Games™ de 2010.

La date limite de remise de ces lettres à la Fédération, l’organisme qui gère cette manifestation quadriennale, était le 15 janvier. Les dossiers définitifs de candidature sont à remettre avant le 15 mars prochain.

« Voici trois sites exceptionnels pour éventuellement accueillir les Gay Games™, » a indiqué Darl Schaaff, co-responsable de la commission de sélection du site au sein de la Fédération. « Nous serons heureux de travailler avec les comités de candidature au cours des neuf mois que va durer le processus de sélection du site. »

Entre les mois de juin et d’août 2005, il est prévu que des membres de la commission de sélection du site visitent chacune des villes candidates pour découvrir les équipements prévus pour les jeux de 2010 et pour rencontrer les acteurs locaux qui soutiennent la candidature. La commission contrôlera que le dossier fourni par chaque comité respecte le cahier des charges de candidature, et en assurera le suivi. Lors de l’assemblée générale prévue au mois de novembre à Chicago, ville hôte des Gay Games™ VII en 2006, chaque comité candidat fera une présentation devant le conseil d’administration de la Fédération réuni en session plénière.

« L’héritage des Gay Games™ sera plus que trentenaire d’ici 2010, » a indiqué Kathleen Webster, co-présidente de la Fédération. « Les candidatures de villes comme Cologne, Johannesburg et Paris démontrent que l’inspiration des organisateurs des premiers Gay Games™ de 1982, dont leur fondateur, Tom Waddell, va en se renforçant de jeux en jeux, et témoignent de l’intérêt pour une manifestation comme la nôtre dans des pays et des continents où jusqu’à une date récente un tel projet n’aurait jamais pu être envisagé. »

Les groupements qui ont soumis des lettres d’intention sont le Sport Club Janus e.V. (Cologne), le comité de candidature Gay Games™ de Johannesburg et le comité de candidature Gay Games™ de Paris. Des officiels de la Fédération ont observé que le soutien aux activités de la communauté LGBT est très fort au sein des autorités gouvernementales tant locales que nationales en Afrique du Sud, en Allemagne, et en France.

Robert Mantaci, co-président de la Fédération, a noté qu’au sein de chacun des comités de candidature pour les jeux de 2010 se trouvent des personnes clés ayant déjà participé aux Gay Games™, ayant assisté aux réunions de la Fédération, et ayant collaboré aux groupes de travail de celle-ci. Il a ajouté qu’une telle expérience est précieuse, pour anticiper les attentes de la Fédération mais surtout pour comprendre les vœux des participants aux Gay Games™.

« De notre côté, la Fédération demande aux comités de se focaliser sur la réalisation des manifestations de base des jeux, tant sportives que culturelles, » a indiqué M. Mantaci. « On a constaté une tendance chez des comités lors d’éditions précédentes des Gay Games™ qui consistait à se persuader qu’ils pouvaient organiser un certain nombre d’activités supplémentaires, quelles concernent le sport, la culture, ou la communauté LGBT de manière plus générale, pour lesquelles en fait il n’y a pas un besoin absolu d’être programmées pendant la semaine des Gay Games™. Il y a de multiples sujets qui concernent la communauté LGBT ou le mouvement sportif, des sujets qui méritent qu’un comité d’organisation y consacre par ailleurs du temps et des ressources. Et des participants aux éditions passées des Gay Games™ nous ont indiqué que si les manifestations principales des programmes sportif et culturel sont bien organisées, les Gay Games™ seront réussies. »

Les Gay Games™ sont la manifestation régulière la plus importante du calendrier de la communauté LGBT internationale, avec tous les quatre ans plus de dix milles participants dans quelques trente sports et des disciplines musicales. Depuis que les organisateurs de San Francisco, la ville hôte des deux premières éditions, ont décidé de partager cette manifestation avec d’autres villes, des groupes de plus d’une douzaine de villes sur quatre continents se sont porté candidats pour l’honneur d’organiser les Gay Games™. Une large gamme d’élus, de sportifs olympiques, de personnalités, d’acteurs locaux soutient les comités de candidature dans leurs efforts de servir de vitrine aux Gay Games™.

« Nous souhaitons nos meilleurs vœux aux comités de Cologne, de Johannesburg et de Paris qui ont démarré cette nouvelle étape du processus de sélection, » a ajouté Mme Webster. « Chacun d’entre eux apporterait une perspective unique et merveilleuse aux Gay Games™, et le conseil d’administration de la Fédération aura certainement du mal à en choisir l’un plutôt que l’autre. »

Plus d'informations :

- pour d’autres informations sur la Fédération internationale des Gay Games™, consulter le site http://www.gaygames.org

- pour des informations sur les Gay Games™ VII de Chicago en 2006 voir http://www.GayGamesChicago.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur