La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Saint-Valentin et égalité des droits : voulez-vous les marier avec nous (...)

Saint-Valentin et égalité des droits : voulez-vous les marier avec nous ?

date de redaction vendredi 21 janvier 2005


C’est l’bouquet veut organiser pour la St Valentin un dépôt groupé et coordonné de demandes de mariage gay dans toute la France.


communiqué C’est l’bouquet - Paris, le 11 janvier 2005

C’est l’bouquet ! l’association pour l’égalité des droits et pour l’ouverture du mariage civil à tous les couples, vous avait annoncé, dès sa création en septembre dernier, son projet d’organiser un dépôt groupé des demandes de mariage. L’heure est enfin venue de passer à l’action et de faire avancer notre combat pour l’ouverture du mariage civil à tous les couples.

Nous vous proposons d’organiser ensemble, en février prochain, un dépôt groupé et coordonné des demandes de mariage dans toute la France (plus de 20 couples déclarés sur le site de l’association).

Rappel de la situation

Pour " se sortir " du débat ouvert par l’annonce puis la célébration du mariage de Stéphane et Bertrand, à Bègles, en juin dernier, le Gouvernement et la majorité avaient annoncé la création d’une commission sur le mariage et la parentalité. Depuis, rien...

Le parti socialiste, premier parti de l’opposition, avait annoncé pour l’automne 2004 le dépôt d’une proposition de loi visant à ouvrir le mariage civil à tous les couples. Depuis, rien... l’automne est passé, l’hiver a commencé, et plus personne ne parle de cette proposition de loi au P.S.

Pire, la proposition de loi déposée par les députéEs VertEs le 7 juin dernier n’a reçu le soutien d’aucun député, ni à gauche ni à droite, ce qui interdit son examen à l’Assemblée nationale.

Pendant ce temps, en Espagne, le Gouvernement de Jose-Luis Zapatero mène une lutte courageuse, notamment contre l’Eglise catholique, contre l’interdiction faite aux couples homosexuels d’adopter ou de se marier. En France, rien...

C’est l’bouquet ! a lancé, à l’automne, avec le soutien de nombreuses associations (notamment de la LDH, l’Unef, Aides, Act up Paris, SOS Homophobie, l’Inter LGBT, l’Ardhis, les Panthères roses, le Pastt, l’Acédémie Gay et Lesbienne, le Gat), une campagne d’opinion avec des cartes postales à adresser aux députéEs. Plusieurs milliers de cartes ont déjà été envoyées à l’Assemblée nationale (on peut les télécharger sur le site). Mais les parlementaires n’ont pas réagi !

Pourquoi un dépôt groupé des demandes de mariage ?

Aujourd’hui, on nous dit que la revendication du mariage est minoritaire, qu’elle concerne un couple à Bègles et c’est tout : nous pouvons et devons prouver le contraire.

De plus, les maires qui ont eu à examiner des demandes de mariage ont été effrayés par les menaces proférées par le ministre de l’Intérieur, M. Villepin : après avoir suspendu Noël Mamère de ses fonctions de maire pendant un mois en juin dernier, il a menacé de révocation tous les maires qui marieraient après lui. Plutôt que de mettre un maire en difficulté, et de paralyser la situation, nous préférons donc donner aux éluEs la possibilité d’une réponse coordonnée qui fera avancer la revendication du mariage homo.

Enfin, de nombreux couples, même s’ils désirent se marier, reculent devant la surexposition médiatique qui a caractérisé le mariage de Stéphane et Bertrand. Plus il y aura de demandes à la fois, plus il sera banal de se marier, moins les couples risqueront d’être exposés aux media.

Pour toutes ces raisons, il nous semble utile et intéressant de regrouper les différentes demandes de mariage, qu’elles soient déposées en même temps : en un mot, de fédérer les candidatures et de transformer ce combat pour le droit au mariage en un combat collectif !

Pourquoi en février 2005 ?

Nous voulons mettre tous les politiques, de droite comme de gauche, face à leur responsabilité sur cette question. Des couples demandent à avoir les mêmes droits que les 300 000 couples mariés en mairie tous les ans en France ; on le leur refuse : qu’entendent faire les politiques pour assurer l’égalité de tous les citoyens ?

Or, le Gouvernement espagnol vient justement d’annoncer que serait débattue en février au Parlement la fin de la discrimination qui frappe les couples homosexuels en matière de mariage et d’adoption. Nous proposons donc, symboliquement, de saisir cet événement, pour interpeller le gouvernement et les élus français et leur demander : " Et pour nous, en France, la fin des discriminations, c’est pour quand ? "

Mais cette revendication du mariage est aussi pour nous une revendication pour des amours égales. C’est donc aussi l’amour que nous voulons célébrer, et c’est pourquoi nous aimerions organiser ce dépôt autour du 14 février, date de la Saint-Valentin. Cette fête est dans notre société le symbole de l’amour. Profitons-en pour dire qu’en 2005 encore, nos amours ne sont pas considérées comme égales.

Commen ce dépôt se déroulera ?

Nous l’envisageons en deux temps forts.

1. Chaque couple déposerait sa demande de mariage dans sa mairie, accompagné d’élus locaux prêts à appuyer sa candidature, et à rappeler à l’officier d’état-civil qu’il n’est pas autorisé à refuser d’enregistrer cette demande. Ce dépôt pourrait avoir lieu dans la semaine du 7 au 12 février.

2. Cet événement serait suivi d’une conférence de presse, dans une mairie qui accepterait de nous accueillir (vraisemblablement en Ile-de-France), réunissant tous les couples qui viendraient, quelques jours plus tôt, de déposer leur demande. Cette conférence de presse pourrait avoir lieu le jour de la Saint-Valentin, le 14 février 2005.

Candidats au mariage, que pouvez-vous faire ?

Couples candidats au mariage - et qui souhaitez vous associer à cette démarche - vous pouvez nous contacter par mail pour toute question, remarque, suggestion... Pour cela, une seule adresse : information@cestlbouquet.org

Mais il faut aller vite : il faut surtout, dès maintenant, vous rendre en mairie, afin de retirer un dossier de demande de mariage, et le constituer. Attention : la constitution du dossier peut être assez longue, et c’est pourquoi il importe de le faire dès maintenant, afin que tout soit prêt début février.

Il faut notamment dès maintenant demander à vos mairies de naissance une copie de votre acte de naissance intégral (à ne pas confondre avec l’extrait de l’acte de naissance). Selon les mairies, on peut le demander par téléphone, par internet, par courrier postal...Vérifiez simplement que vous êtes dans les délais (certaines mairies sont longues...), et, si ça semble un peu court, n’hésitez pas à téléphoner afin de signaler que vous en avez besoin de façon urgente.

Nous demandons à tous les couples qui s’associent à cette démarche de nous tenir au courant de l’évolution de la constitution du dossier et aussi de nous prévenir afin de nous permettre de contacter des élus locaux prêts à appuyer leur dépôt de dossier.

Enfin, dès que les dossiers seront complets et constitués, nous essaierons de fixer avec vous un jour où, dans toute la France, les couples puissent déposer en même temps leur dossier de demande de mariage.

Plus d'informations :

http://www.cestlbouquet.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur