La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Une provocation inadmissible

Une provocation inadmissible

date de redaction vendredi 10 décembre 2004


Le MAG-Jeunes Gais et Lesbiennes demande au président de l’UMP et au président de l’Assemblée nationale de sanctionner les propos homophobes proférés par le député Vanneste.


communiqué du MAG-Jeunes Gais et Lesbiennes - 9/12/2004

Après ses propos controversés lors du débat à l’Assemblée Nationale sur le projet de loi créant la HALDE et incluant un dispositif de lutte contre le sexisme et l’homophobie, M. Christian Vanneste, député UMP du Nord, a donné libre cours à son homophobie à l’occasion d’une interview pour tf1.fr.

« Si on universalisait le comportement homosexuel, l’Humanité serait condamnée à mort », « comme tous les comportements réflexes plutôt négatifs, on peut parfaitement l’inhiber ou le rééduquer »...Peut-être devrions-nous remercier M. Vanneste d’avoir donné une si parfaite illustration de ce qu’est la provocation à la haine et à la violence homophobe.

En effet, comment percevoir ces propos autrement que comme une provocation quand aujourd’hui aucune association psychiatrique sérieuse ne soutient la « thérapie réparatrice » ou toute autre forme de « guérison » possible d’une orientation sexuelle ?

Mais ce qui nous préoccupe surtout, nous jeunes gais et lesbiennes attachés aux valeurs républicaines, est le fait qu’un élu de la République se permette de tenir publiquement de tels propos. De la même façon qu’il est inadmissible qu’un représentant du peuple français tienne un discours raciste ou antisémite, des propos homophobes aussi ouvertement assumés ne peuvent rester impunis.

Nous attendons de M. Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, et de M. Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée Nationale, un geste fort qui montrera qu’une telle attitude est intolérable.

Elodie Segura, présidente


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur