La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Discrimination > La Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour (...) > Loi contre l’homophobie : et si la gauche faisait la tête, et si la droite (...)

Loi contre l’homophobie : et si la gauche faisait la tête, et si la droite faisait la fête ?

date de redaction vendredi 10 décembre 2004


GayLib revient sur les étapes ayant mené à l’adoption des dispositions contre les propos homophobes.


communiqué GayLib - 9/12/2004

Assister au vote d’une loi par une majorité de droite, alors même qu’elle fut réclamée à corps et à cris par la gauche à une époque où elle pouvait le faire mais s’y était refusée, reste certainement un moment difficile pour les élus de gauche et leurs relais, un peu débordés par le débat !

Car débat il y a eu ! Depuis 2 ans, les associations, les parlementaires, réfléchissaient à ce qui devait permettre de protéger la dignité et l’intégrité de tous sans pour autant entamer la liberté de la presse.

Solution fut trouvée, et grâce à la détermination du gouvernement, la loi fut votée le 8 décembre. Demain les choses ne seront plus les mêmes ! Nous pouvons être fiers qu’une majorité de droite en soit à l’origine.

Certes, quelques parlementaires UMP ont émis des réserves et des oppositions. Dans une démocratie quoi de plus normal ! Mais le débat a existé. Il a révélé quelques dernières outrances - isolées et condamnables - refermant le chapitre des mauvais souvenirs des débats sur le PACS. Pas complètement d’ailleurs, puisque décidément déterminé, ce gouvernement a entamé une large réflexion afin d’évaluer et d’améliorer ce dispositif insatisfaisant. Par ailleurs, Jean-Louis Debré, Président de l’Assemblée Nationale, a annoncé la création d’une mission sur les nouvelles structures familiales ! Quant au nouveau Président de l’UMP, il propose la création d’une convention sur « Familles et différences ». L’UMP serait-elle en train d’ouvrir les yeux ?

C’est en tous cas le sens de notre engagement, à Gaylib, un engagement positif, pragmatique, d’un mouvement d’élus, de militants et de sympathisants de droite, que les sirènes de la gauche n’ont jamais trompés sur ces sujets ! L’arbre ne doit pas cacher la forêt. La gauche serait bien inspirée de reconnaître ces avancées, venues d’une majorité et d’un gouvernement qui, aujourd’hui, nous rendent fiers d’eux ! Assez de grimaces, assez de contorsions, assez de démagogie ! Lorsque la droite est convaincue, décidée et qu’elle assume courageusement sa réflexion sur des problèmes de société, elle sait se montrer réaliste. Elle l’a prouvée le 8 décembre !

Emmanuel BLANC & Sébastien CHENU


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur