La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Vigilance et exigence pour une législation contre les discriminations (...)

Vigilance et exigence pour une législation contre les discriminations LGBT

date de redaction mercredi 8 décembre 2004


Le retrait de l’amendement Garraud la nuit dernière constitue une première satisfaction pour le Collectif contre l’Homophobie de Montpellier, qui pense que le texte peut être encore être amélioré lors de son passage au Sénat.


communiqué Collectif contre l’Homophobie - 8/12/2004

Hier (mardi 7 décembre à 18h30 devant la Préfecture de l’Hérault), le Collectif contre l’homophobie de Montpellier, rejoint par d’autres associations LGBT et féministes, appelait à un rassemblement de soutien à une législation contre le sexisme et l’homophobie digne de ce nom.

Cette initiative était aussi l’occasion de demander le retrait de l’amendement du député UMP Garraud qui exigeait qu’une association soit reconnue d’utilité publique pour pouvoir se constituer "partie civile", ce qui aurait rendu la loi inapplicable puisque aucune association LGBT ou féministe ne remplit cette condition.

Ce rassemblement organisé en 48h a réuni une soixantaine de personnes (responsables associatifs ou simples citoyens) dont 3 Adjoints(es) PS et VERTS au Maire de Montpellier.

Auparavant une conférence de presse avait été organisée avec la presse quotidienne régionale (Midi Libre, L’Hérault du Jour, Radio France Bleu Hérault) qui a abondamment relayé dans ses éditions d’aujourd’hui les insatisfactions et les attentes du mouvement associatif LGBT et féministe.

Le retrait de l’amendement Garraud la nuit dernière constitue une première satisfaction mais nous pensons que le texte peut être encore être amélioré lors de son passage au Sénat le 22 décembre prochain. Inclusion de la transphobie dans le projet de loi, aménagement de la charge de la preuve et allongement des délais de prescription (comme en matière de lutte contre le racisme), extension du champ d’application de la loi (limité pour l’instant à l’emploi et aux services) sont les revendications que nous continuons à porter.

Vigilants et exigeants, nous maintenons ces revendications, ainsi que la pression sur le gouvernement et sur sa majorité.

Hussein Bourgi
Président du Collectif contre l’homophobie


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur